Le blog d’un animal mâle qui aime : Paris, le bruit des haricots verts que l’on équeute, le Petit Robert, ouvrir une vieille armoire, French & Saunders, le champagne, ses cravates Burberry reprisées, le premier café de la journée, Les Nuls l'Emission, courir dans la neige comme un gamin, les raccourcis clavier, la compagnie des livres, Ella Fitzgerald, son araignée au plafond, l'étreinte d'un homme, l’autodérision, Wall-e, lézarder au soleil, les poncifs :)

vendredi

un phasme ou un haricot vert



Traversant un pré à une encâblure de chez mes parents, j’avise les buissons de mûres. Ils attendront encore un bon mois avant d’être dévalisés. Au pied de la clôture, je me contorsionne pour éviter que le fil de fer barbelé ne déchire mon polo maculé de terre. Les toiles d’araignée tendues dans la nuit s’accrochent à ma casquette. Les feuilles mortes crissent sous mes pas. C’est une explosion de verts tendres ou sombres. Il n’est pas encore temps de scruter le sol à la recherche des cèpes, alors je marche d’un pas alerte. Je photographie du houx ici, du buis là. Et puis…
Figé près d’un arbre, j’aperçois un chevreuil et sa chevrette qui galopent vers moi. Ils ne m’ont pas vu. L’une court de l’autre côté de la clôture. L’un – que j’ai reconnu à ses bois – poursuit l’autre et se fige devant moi. A deux mètres. Quelques secondes. Lui, perplexe. Puis rebrousse chemin aussi vite qu’il était arrivé. Emerveillé, incapable de bouger, je repasse le film de la rencontre dans ma tête.


Plus facile à photographier qu’un chevreuil, un phasme…

… à ne pas confondre avec les haricots bio du jardin. Ca n’a pas le même goût.

17 commentaires:

  1. quelle merveille!
    jeudi dernier, en ballade dans les bois, en vélo, nous avons rencontré un cerf femelle (je sais pas le mot).
    un instant magique.

    j'aime bien les mange-tout, mais la bete là elle a son propre charme aussi, mais moins gastronome quand meme!

    RépondreSupprimer
  2. L'air de la campagne, ça me ferait du bien tiens ! Je n'ai pas vu de phasme depuis une éternité, tant mieux ça me fait u peu sursauter quand même !

    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
  3. très rafraichissant ton blog en ce moment...

    RépondreSupprimer
  4. @ Chantilly
    Oui, finalement, la campagne me va pas mal. Jusqu'à quand? Mystère et boule de gomme. Bon, je m'en vais ramasser des fraises (avec mon appareil photo et ma gourmandise).

    @ Océane
    Mon père qui n'a jamais été un citadin voyait un phasme pour la première fois de sa vie. C'est aussi la preuve que son jardin potager bio plaît à toutes les bestioles.

    @ Trub
    Merci, merci. Je fais de mon mieux. Tiens, je vais aller méditer* "chez toi".

    *la clochette :o)

    RépondreSupprimer
  5. Et bien beacoup de legumes doans j'ai le choix yun vrai bonheur de voir cela chez toi

    RépondreSupprimer
  6. De rien c'est avec un grand plaisir puis j'aime ton blog il est nature bye

    RépondreSupprimer
  7. j'ai longtemps habité à la lisère d'une forêt en Normandie et plusieurs fois par semaine un troupeau de chevreuil passait le long de la maison, moment d'exception.. Malheureusement à l'automne les chasseurs et les 4x4 ..
    D'après les Eaux et Forêts ils y en auraient trop ! Des chevreuils pas des voitures ... je pense le contraire mais bon !
    En ville je suis nostalgique de la campagne et à la campagne nostalgique de....
    Il faut juste profiter des bons moments comme tu le fais et ne pas trop se poser de questions je crois !
    Je sais que la petite bête est inoffensive mais bon si j'en trouve une dans les haricots je lâche tout !

    Bonne soirée, en Mayenne il pleut, il pleut, il pleut , il pleut ...

    RépondreSupprimer
  8. les mômes en élevaient à la maison, un truc pour l'école
    ça finissait toujours par crever dans le bocal en dégageant une certaine puanteur
    mais c'est vrai que c'est bizarre...

    RépondreSupprimer
  9. Mais cela me donne une faim merci

    RépondreSupprimer
  10. bravo pour ton blog il est sympa !
    A+
    Léo

    RépondreSupprimer
  11. @ France
    merci merci
    je t'envoie en pensée un kilo de tomates

    @ Virginie
    Oui. Ne pas trop se poser de questions. C'est le but non avoué de l'arrosage du soir. Contemplation, méditation. Avec le coucher du soleil.

    @ tarmine
    je ne connais pas de cadavres qui sentent la rose :o)

    @ Sandra
    Bienvenue chez moi. Qu'est-ce que je te sers?

    @ Léo
    Merci :o)
    Doux été à toi.

    RépondreSupprimer
  12. non pas le même goût mais les haricôts bios... doivent être exquis !

    RépondreSupprimer
  13. @ Virginie B
    Oh là, oui! Le jour et la nuit!
    J'en mange quasiment tous les jours. Et quand ce ne sont pas des haricots, ce sont des tomates.

    RépondreSupprimer
  14. Sympa la photo du phasme... longtemps que je n'ai pas vu de ces petites bêtes là...
    Dommage que tu n'as pas pris de clichés des chevreuils... mais l'essentiel est de les avoir vus de tes propres yeux et surtout de si près.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  15. @ Laurent
    Eh bien, c'était ma première fois. Quant aux chevreuils, j'étais incapable de bouger, même l'index sur le déclencheur de l'appareil photo.
    Bonne journée à toi itou.

    RépondreSupprimer
  16. Comment sais-tu que ça n'a pas le même gout d'abord, tu as gouté aux phasmes ?
    Il y en a des verts et des marrons, ceux qui vont sur les feuilles, ceux qui vont sur les tronc...
    Au fait, je t'ai retrouvé Laurent(heureusment, ça me fait plaisir)

    RépondreSupprimer
  17. @ Cantabile
    Tu goûtes d'abord et tu me dis, ok?
    C'est drôle, j'en ai vu (et photographié) un aujourd'hui.
    Merci pour tes gentilles pensées :o)

    RépondreSupprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?