Le blog d’un animal mâle qui aime : Paris, le bruit des haricots verts que l’on équeute, le Petit Robert, ouvrir une vieille armoire, French & Saunders, le champagne, ses cravates Burberry reprisées, le premier café de la journée, Les Nuls l'Emission, courir dans la neige comme un gamin, les raccourcis clavier, la compagnie des livres, Ella Fitzgerald, son araignée au plafond, l'étreinte d'un homme, l’autodérision, Wall-e, lézarder au soleil, les poncifs :)

mardi

Miousik Papillon


Etaix à ne manquer sous aucun prétexte !
Les 22 & 23 janvier à 20h30, le 24 à 16h, au Théâtre du Pont Tournant à Bordeaux (détails ci-après)

Clown, cinéaste, dessinateur, musicien, magicien, auteur de théâtre, écrivain : la palette de talents de Pierre Etaix est vaste. Après avoir été gagman de Jacques Tati, Pierre Etaix réalise au début des années 60 ses premiers courts-métrages, Heureux Anniversaire, co-écrit avec son ami Jean-Claude Carrière, obtient en 1963 un Oscar à Hollywood. Entre 1963 et 1970, il réalise cing longs-métrages, reconnus et primés dans le monde entier dont le célèbre Yoyo. Fondateur avec sa femme Annie Fratellini de l'Ecole nationale de cirque, Pierre Etaix nous revient aujourd'hui avec ce tout nouveau spectacle, merveilleuse alchimie mêlant clown, mimi, magie, jazz et music-hall!

Avec : Pierre Etaix (clown), Hadrien Trigance (mime), Odile Etaix (chant), Patrice Autier (piano), Pierre Maingourd (contrebasse), Marc Etaix (batterie)
Lumière : Erwan Creff

Appelez à l'aide le Théâtre du Pont Tournant, 13, rue Charlevoix de Villers 33 300 Bordeaux / 05 56 11 06 11 /pont.tournant@gmail.com

✄--✄--✄--✄--✄--✄--✄--✄--✄--✄--✄--✄--✄--✄--✄--

-Adhérez à l'association "IL ETAIX UNE FOIS" : formulaire papier à télécharger (c'est ici!) ou adhésion en ligne (c'est là!)
-Vous êtes directeur de salle et vous souhaitez accueillir, co-produire ou simplement obtenir des renseignements sur ce spectacle, contactez lesfilmsdetaix@gmail.com
-Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Pierre Etaix sans jamais oser le demander : www.lesfilmsdetaix.fr


P.S. Avez-vous logé, comme je vous y invitais, Pierre Etaix dans votre baise-en-ville ?

Pour les curieux, la critique parue dans Sud-Ouest est ici!

Bookmark and Share

4 commentaires:

  1. Je n'ai pas de baise-en-ville, mais s'il passe à Paris, j'essaierai d'y aller.

    RépondreSupprimer
  2. ce nom maintenant forcément associé au tien !
    sophie (des grigris)

    RépondreSupprimer
  3. C'est très drôle, et surtout touchant, de retrouver Pierre Etaix ce soir, en visitant ton blog,car il m'a longuement accompagné au cours des jours précédents. Et ce matin, je relisais le précieux compte-rendu que fit Robert Benayoun de la rencontre de Yoyo et de Jerry Lewis, dans son livre "Bonjour, Monsieur Lewis"... Bordeaux, c'est bien loin pour moi. Mais cette curieuse coïncidence me réchauffe le cœur, et me donne furieusement envie de revisiter l'œuvre de Monsieur Pierre...

    Citation de Benayoun :
    "Pour terminer, Etaix demanda à Jerry : "Avez-vous déjà mis tout votre cœur, toute votre âme dans un film, luttant sur chaque réplique, sur chaque gag, pour vous apercevoir qu'on vous niait le respect auquel vous avez droit ?" Jerry fondit : "Mais c'est l'histoire de ma vie !""
    Une rencontre au sommet, que les journalistes négligèrent alors -- comme ils le feraient sans doute aujourd'hui...

    RépondreSupprimer
  4. @ bbjane
    Oui, je connais un peu ces répliques et la fameuse rencontre d’Etaix et Jerry Lewis. Je ne saurais trop te conseiller la lecture de "Textes et textes Etaix", récent et drolatique petit bijou. Et ses films toujours invisibles. La vie est vraiment trop injuste. Au plaisir de te lire ici et/ou chez toi.

    RépondreSupprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?