Le blog d’un animal mâle qui aime : Paris, le bruit des haricots verts que l’on équeute, le Petit Robert, ouvrir une vieille armoire, French & Saunders, le champagne, ses cravates Burberry reprisées, le premier café de la journée, Les Nuls l'Emission, courir dans la neige comme un gamin, les raccourcis clavier, la compagnie des livres, Ella Fitzgerald, son araignée au plafond, l'étreinte d'un homme, l’autodérision, Wall-e, lézarder au soleil, les poncifs :)

mercredi

ouvrages de dames


deux dames lèchent une vitrine d'Angoulême

Bookmark and Share

16 commentaires:

  1. Deux clones ou deux sœurs illégitimes de Bernadette Chirac ? Planquez vos pièces jaunes...
    Moi qui rêve d'un jock-strap au point de croix, voilà une adresse qu'elle est bonne ;-)

    RépondreSupprimer
  2. C'est amusant ces vitrines surannées !

    RépondreSupprimer
  3. dis-moi-pas que c'est une photo de maintenant ! la longueur des manteaux, les permanentes... années 60 ?

    RépondreSupprimer
  4. Eric : Ravi de t'offrir l'adresse de tes rêves.

    Océane : Il existe encore des boutiques pas avalées par les chaînes diverses et variées et les franchises souvent sans âme.

    tilly : Si si! Mars 2010!

    RépondreSupprimer
  5. Bravo! Elle est top cette photo!
    Je ne la connais pas cette boutique, boudiou! ;)

    RépondreSupprimer
  6. C'est très beau, très nostalgique. On dirati qu'il ne manque que Jacques Demy. Bravo Laurent!

    RépondreSupprimer
  7. Piel : Merci. Elle se trouve dans le centre-ville.

    St Loup : Merci. Tu crois que ces dames nous pousseraient la chansonnette? (Tes mails attendent toujours dans mon dossier de mails en souffrance - j'attends le neurone commandé aux 3suisses, le dernier reçu n'était pas très adapté ;-)

    deef : La prochaine fois que je vais à Angoulême, je passe commande pour Eric. J'imagine l'arrière-boutique où des dizaines de petites mains tricotent clandestinement des jockstraps pour assouvir les fantasmes d'Eric. Et toi? Tu n'en veux pas un, tant qu'on y est? Ca y est, Google va m'envoyer des internautes esseulés en quête de jockstraps et ils repartiront la queue entre les jambes ,-)

    RépondreSupprimer
  8. non, merci, les jockmachins, c'est pas mon truc :)

    RépondreSupprimer
  9. Les joies de la Province !
    De vraie boutiques à l'ancienne pas comme à Paris avec de vraies fausses boutiques à l'ancienne :)
    Toi qui à habité Albi, tu te souviens pas d'une boutique, Tout à Un francs, le gagne petit !!! Dans le même style...

    RépondreSupprimer
  10. Virginie : La province n'a heureusement pas que de mauvais côtés. [Je m'y ennuie souvent. Mon cerveau manque de stimulation. Vaste sujet où les clichés ne manquent pas, en revanche.] Je ne me souviens pas de la boutique dont tu causes, mais le nom me dit quelque chose, effectivement.

    RépondreSupprimer
  11. Allez ça manque quand même ces vieilles boutiques dans nos villes!!!

    RépondreSupprimer
  12. Pour moi ce n'est que le canevas mais ce point arrive ici aussi merci

    RépondreSupprimer
  13. le journal de Chrys : Celles qui restent ne vont pas faire long feu. HELAS!

    ☼ France ☼ : J'admire ceux/celles qui canevas-sent et point-de-croix-tent.

    RépondreSupprimer
  14. il reste peut de magasins comme ca dit donc et les deux dames ont dirait des figurantes de films tellement elles se fondent bien dans la devanture,lol

    bonne semaine ;O)

    RépondreSupprimer
  15. Superbe cette photo, comme la légende! C'est toujours un plaisir de lire ton blog, on va de surprise en surprise!

    RépondreSupprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?