Le blog d’un animal mâle qui aime : Paris, le bruit des haricots verts que l’on équeute, le Petit Robert, ouvrir une vieille armoire, French & Saunders, le champagne, ses cravates Burberry reprisées, le premier café de la journée, Les Nuls l'Emission, courir dans la neige comme un gamin, les raccourcis clavier, la compagnie des livres, Ella Fitzgerald, son araignée au plafond, l'étreinte d'un homme, l’autodérision, Wall-e, lézarder au soleil, les poncifs :)

mardi

Mouscaille aux orthographobes !




cliquez sur la capture d'écran pour l'agrandir


Personne n'ignore que Facebook est truffé de fautes d'orthographe. Mais voilà que Twitter s'y met. Je ne vais pas encore me mettre à dos les orthographobes (les journalistes, les blogueurs, les geeks, pour ne pas les citer) alors... je ne cite personne (depuis quand lit-on les parenthèses, hein), et surtout, je ne fais aucun amalgame, aucune généralité. Ce n'est pas mon genre. Vous n'avez rien compris ? C'est normal. Jetons à la poubelle l'orthographe, la grammaire, entartons le poète, le philosophe et le préfet, sifflotons dans le caniveau, roulons-nous dans la fange de l'inculture, disons mouscaille à tout ça. Et tant que nous y sommes, profitons-en pour balancer guillerettement nos ciboulots par la fenêtre. Vive l'ignorance !

13 commentaires:

  1. En même temps, en 140 caractères, il serait difficile d'y réécrire la Princesse de Clèves :-P
    Que probablement pas un programmeur français de Touiteur n'a lue.

    RépondreSupprimer
  2. J'allais taper la même chose qu'Eric. Twitter se prête d'autant plus au langage sms.

    Mais on fait des efforts.

    RépondreSupprimer
  3. D'ailleurs tu devrais écrire à blogger pour qu'il fasse quelque chose contre ce "1 commentaireS" qui s'affiche ...

    RépondreSupprimer
  4. Eric : Je pardonne facilement aux dysorthographiques et à tous ceux qui ont des raisons de maltraiter leurs lecteurs. Je pardonne moins à ceux qui ont la difficile tâche de publier leur prose, qu'elle soit automatisée ou inspirée. | Homer : Oui, Homer, je fustigeais plutôt les programmeurs qui te pondent des "1 soucis" (cf. la capture d'écran). Sont-ils payés au lance-pierre ? Mais est-ce une excuse pour bâcler le travail ? Pour évoquer ce corps de métier que j'aime flageller, une prof (passionnante) en école de journalisme me racontait combien le cas de ses élèves journalistes était désespérant. Et pas seulement pour l'orthographe mais également pour l'étrecissement de l'intelligence, la curiosité, etc. (toutes choses utiles quand on se veut journaliste). | Shaya : L'honneur est sauf, puisque nous avons 4 commentaires. Bises. | P.S. Si je m'anime régulièrement contre les journalistes, c'est parce que j'ai une haute estime du journalisme et d'une majorité de chasseurs de nouvelles. Qui aime bien châtie bien. J'ai d'ailleurs dans mon entourage deux ou trois fervents représentants de la chose. Je ne suis pas aussi sectaire que ma prose semble le laisser penser. N'oublie jamais cher lecteur que je trempe souvent ma plume dans l'ironie et parfois même dans la mauvaise foi. A l'instar des personnes que je fustige, je suis moi aussi imparfait, bourré de défauts et/ou névroses...

    RépondreSupprimer
  5. Très cher vous m'agréeriez (?) beaucoup si vous vouliez bien piquer à jegoun ou meteogeek (ou un autre) le joli petit bouton "tweeter" qu'ils ont installé sur leurs blogs afin que je vous backtwitte à loisir!

    Oui je sais je suis fainéante!

    RépondreSupprimer
  6. Eh bin, je ne suis pas (encore) un adepte, mais je constate seulement que ces derniers temps "t'as twité presque chaque minute"!!;-)

    RépondreSupprimer
  7. je plussoie évidement même si je dois avouer qu'il m'arrive bien souvent de faire des fautes sur twitter parce que je réponds trop vite...que disaient nos profs déjà ? Se relire.. toujours se relire.. enfin pour ceux qui ne sont pas définitivement fâchés avec l'orthographe, la grammaire et la syntaxe !

    RépondreSupprimer
  8. Des fotes d'ortografe sur twitter et les blogs franchement sa ce serait !!! pfff mème pas vrè !!!

    RépondreSupprimer
  9. Je vois que tu as ajouté le "s" entre parenthèses à "commentaire" comme bibi te l'a suggéré :)) T'es trop fort my canard ^^
    Pour le reste, j'ai déjà dit ce que j'en pensais, mais peut-être (sans doute) en remettrai-je quelques couches — comme disaient les instits de notre temps, à force de répéter, ça finit par entrer dans la caboche... :p

    RépondreSupprimer
  10. Shaya : Je t’agrée, je t’agrée. Mais quelle histoire, ce bouton ! Tu observeras d’ailleurs qu’il n’est toujours pas formaté pour le billet. Je n’ai pas de geek à la maison ou sous le bureau (qui en sorte de temps en temps). | nigloo : Je plaide coupable. Je n’ai que ça à faire… ;-) | Béalapoizon : Il n’y a que la mauvaise volonté pour rester « définitivement fâché avec l’orthographe, la grammaire et la syntaxe ». Et puis, t’avise pas de ne pas te relire, ma belle, 1 faute d’accord = 1 € en moins. | Nicolas : Oh un nouveau lecteur ! Bienvenue ! Quel bon vent vous amène ? | deef : Merci bibi. Dis, tu aimes les surnoms à consonnance domestique, toi. Bibi, Conchita… Des restes de vie antérieure ? Ou bien des projets ?

    RépondreSupprimer
  11. Je sais ... Jegoun a eu la mauvaise idée de partir se promener en Bretagne CE week end! Mais dès lundi je l'entreprends sur la question! A nous 4 (5? je ne sais plus) nous allons bien arriver à rendre ce bouton docile!

    RépondreSupprimer
  12. Bon, je vais pouvoir m'inscrire au projet Voltaire...

    RépondreSupprimer
  13. Shaya : Tu l'entreprends ? Hmm... | Minijupe : Peu importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse. :p

    RépondreSupprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?