Le blog d’un animal mâle qui aime : Paris, le bruit des haricots verts que l’on équeute, le Petit Robert, ouvrir une vieille armoire, French & Saunders, le champagne, ses cravates Burberry reprisées, le premier café de la journée, Les Nuls l'Emission, courir dans la neige comme un gamin, les raccourcis clavier, la compagnie des livres, Ella Fitzgerald, son araignée au plafond, l'étreinte d'un homme, l’autodérision, Wall-e, lézarder au soleil, les poncifs :)

dimanche

Quand j'étais petit j'étais pas grand



Un têtard, un végétal et du caca de têtard | photo de tarchamps | sous licence Creative Commons, Flickr.com

Les tags ou chaînes, appelons ça comme on veut, ont ceci de bien, c’est qu’ils servent à nourrir une inspiration quand elle est à sec. Je me plais à rappeler à mon cher lectorat majoritairement blogueur qu’il y a, dehors, au grand air, des milliers, que dis-je, des millions de gens qui ne lisent ni les blogs ni internet. Et qui s’en tamponnent le coquillard avec une phalange de schtroumpf grognon.

Tout récemment, Olivier m’interrogeait autour d’un verre, dans la vraie vie. Lui, un whisky, moi un Perrier tranche, et mon ridicule régime bavant devant une coupelle de grignoteries envoyant, la vicieuse, à mes narines stoïques des shoots de cacahuètes bien grasses. Je n’ai pas cédé et je vous donne la question d’Olivier : « pourquoi un blog, c’est quoi ton blog, à quoi ça sert un blog », je me la pose et puis j’oublie.

Saut de ligne.

Où en étais-je, Nadège ? Oui, les tags, les flux RSS etc. autant de mystères insondables que je réserve aux spécialistes de la spécialité. Pour ma part, je me contente de raconter des histoires. C’est la raison pour laquelle j’ai répondu à la demande de Joufflette qui m'écrivait : « y a-t-il un moyen d’être averti par mail de la suite de ton blog ? » Comme il s’agissait d’une affaire de la plus haute importance, j’ai sollicité l’aide de Jegoun (en m’assurant qu’il ne soit pas trop imbibé de bière) puis de deef (après qu’il eut répandu la sulfateuse sur son billet anti-Mickey) pour installer l’outil que vous pouvez admirer mesdames messieurs dans la colonne de gauche de ce blog, tout en haut. Un outil très Web1.0 mais j’aime le Web1.0, le Petit Robert dans sa version papier, le clavier Marsan, le super 8, et les lavoirs servant de lavoirs, toutes choses amies avec le siècle précédent.

Ce préambule long comme un dimanche sans pain pour vous amener à ce tag, donc, ce questionnaire que m’avait proposé See Mee qui répondait à Vlad qui répondait à El Camino qui répondait à Gaël, etc.



Huit petites questions sur l’enfance. Je vois mal ce que j’ai de bien original à vous dire sur mon enfance, nez en moins je laisse au vestiaire mon ironie maladive pour répondre simplement à ces questions bêtes comme chouquette.

1/ Quand vous étiez petit(e), que répondiez-vous à la question : « Et toi, que veux-tu faire quand tu seras grand » ?

Je voulais être astronaute. Et j’ai tout fait pour bâcler précisément les matières qui m’aurait peut-être permis de toucher du doigt ce rêve d’enfant. Alors, les étoiles, je les ai cherchées dans les livres, dans le théâtre.

2/ Quels ont été vos BD et dessins animés préférés ?

Même si, adulte, j’ai eu tout le loisir de dire tout le mal que j’en pensais, j’étais un inconditionnel des Disney. D’un côté la douce guimauve des Disney, de l’autre la part déjantée des Tex Avery.

3/ Quels ont été vos jeux préférés ?

J’ai longtemps été l’enfant solitaire que les autres prenaient pour cible, alors j’avais fini par opter pour toutes choses jouées dans mon coin, à maudire la terre entière, les copains qui ne voulaient pas de moi, et d’abord je ne voudrais pas d’eux, qu’ils aillent rôtir en enfer, maugréais-je. A ce compte-là, je n’étais pas prêt d’avancer. Ajoutez à cela l’image du premier* de la classe, l’intello (sans lunettes) que les bons points puis les images faisaient rêver. Oui môssieur, j’ai beau être de 1973, on nous récompensait à renfort de bons points (des bouts de carton rose, si mes souvenirs sont bons, qu’on échangeait contre une image au bout d’un certain nombre). OK, bon, j’avoue, je jouais avec les filles1. A l’élastique, à la corde à sauter, aux billes aussi. Au kiki1, le plus kiki de tous les kikis. Hum hum.

*Le jeu du premier de la classe se jouait à deux. Cyril et moi faisions la course aux meilleures notes, quand on n’allait pas pêcher le têtard1 dans les fossés de l’exploitation de son agriculteur de père. Ah ben voyez, quand il fait un petit effort, le Lolo, il finit par se souvenir de jeux d’enfants. Et de copains.

4/ Qu’est-ce que vous auriez absolument voulu faire que vous n’avez pas encore fait ?

Chanter. Certes je suis monté sur une scène, dès l’adolescence, puis adulte. Mais pour y jouer la comédie. Chanter m’a toujours fasciné et… terrorisé.

5/ Quel était votre premier sport préféré ?

Qui a choisi ces questions à la noix, hein ? Le sport et moi, c’est une grande histoire d’amour. Imaginez (je vais encore vous la jouer Cosette) un gamin qui ne sort pas, ne veut voir personne et que sa mère, croyant bien faire, force à rejoindre l’équipe de foot du village. Je n’étais pas mauvais, juste empoté. Je ne vous raconte pas les brimades et les moqueries. Ma détestation du foot vient de là, vous croyez ? En tout cas, le seul souvenir positif que j’en garde, ce sont les douches collectives… et ce beau brun dont je me souviens encore.

6/ Quel a été votre plus beau cadeau1 de Noël que vous ayez reçu ?

Que de cadeaux distribués au fil des ans et je ne me rappelle d’aucun. C’est bien la peine, me direz-vous… Sûrement la moto de policier que je chevauche fièrement pour la photo ci-haut.

----------

1 Liens gagnés via Twitter hier soir

Sophie B me dit parfois « tes billets sont trop courts ». La voilà servie.

Quoi, 8, j’ai dit 8 questions ? Oui bon, eh bien j’ai zappé deux questions, on va pas en faire un bleu d’Auvergne ?

34 commentaires:

  1. Un tag pour raconter un pan de ton histoire :)
    Tu es têtard , il était tard pour une grenouille ... :)

    Douce journée ....

    RépondreSupprimer
  2. Quel cliché plein de poésie ce tétard et son caca !!!
    Mignon le p'tit gars en moto...
    Je vois que nous avions le même fournisseur de p'tite laine !
    Merci pour le lien mossieur l'astronaute de la blogosphère. Parce que quoi de plus essentiel aujourd'hui que les stats de nos blogs chéris :-)
    PS et très sérieusement : j'ai adoré l'article sur le dépistage, subtilement introduit...

    RépondreSupprimer
  3. Un vrai cliché des années 70 comme j'aime et ce blond, mais ce blond;-)
    Bien trouvé mon billet pour le coup!
    Et ça a changé ici non? c'est agréable en tout cas, ça me fait penser que je vais te rajouter à ma blogroll...

    RépondreSupprimer
  4. Tiens si je me mettais à commenter ?
    j'aime bien ce déshabillage pudique sous prétexte de répondre à un "tag"
    ps moi je suis vraiment incapable d'être sérieux une seconde, même à propos d'une introduction subtile

    RépondreSupprimer
  5. Ouuuuuuf ! Tu ne t'es pas moqué de moi, toi aussi ! ;o)

    Dis donc c'est sympathique ce petit tagounet ! Tu as bien fait d'y répondre. Moi j'aime beaucoup, on apprend des choses indiscrètes sur nos blogueur(se)s préféré(e)s ! (vous êtes pas dans Voici ou Gala, alors !)

    Et moi aussi, j'aime bien Tex Avery ^_^

    RépondreSupprimer
  6. Koa, coa qoua ! Le têtard a beaucoup grandi depuis heu, combien déjà ???
    Tiens, pisque 7 semenne, je vé awar queques tants, j'va p'têt raie pondre à 7 shen, moi !
    Bon dimanche, Lolo voyageur spatio-temporel !

    RépondreSupprimer
  7. Moralité de l' histoire" vilain petit canard deviendra cygne et petit tétard deviendra prince fêtard!"
    C' est malin de rendre des avatars de blogs attachants comme ça, maintenant on va pleurer deux fois plus quand tu nous feras des billets émouvants!

    RépondreSupprimer
  8. Alors à la question n° 1, je réponds "Lad" parce que j'adorais les chevaux. Il y a t-il un lien psychologique avec ma profession d'aujourd'hui : Secrétaire médicale ???...

    RépondreSupprimer
  9. La rondeur douce que l'on trouvait ici va me manquer :) mais je crois que j'aime bien la nouvelle version épurée.

    Peut-etre que je me trompe mais ces souvenirs d'enfance m'ont l'air bien teinté d'amertume.

    RépondreSupprimer
  10. ça commence bien, je me dis : "mais qui c'est cette nana "des fraises avec de la tendresse dedans". Je chausse mes lorgnons et je me rends compte qu'en fait tu es un garçon (gasp)... en fait un têtard qui fait caca et qui a des souvenirs d'enfance après lecture de ton dernier post. (il parait que les têtards sont asexués tant qu'ils n'ont pas leurs pattes de derrière ouf !).
    Bref, ça me plait bien tout ça...

    RépondreSupprimer
  11. Marie : Le têtard était pas étêté. | Lali : Comme tu le dis : introduit, c’est le mot qui convient. | Carole Nipette : Tu as remarqué comme j’ai perdu ma blondeur ? (et mes cheveux) | Papiluc : Et pourtant il faut être sérieux quand on y met le doigt. Bienvenue ! | Joufflette : Tu as eu peur ? | jeandelaxr : Depuis quelques lunes. Si tu réponds au questionnaire, n’oublie pas d’aller pêcher les 2 questions que j’ai zappées. Peut-être t’inspireront-elles ? | orfeenix : Vilain petit canard devient toujours canard. Un billet émouvant ? Euh, j’ai rien dans les tiroirs, là. Charles. | Minijupe : Il y a toujours un lien ! | Shaya : J’avais envie d’un peu de ménage. Amertume, je ne crois pas. Sincérité, j’espère. | Mrs K : Mon petit doigt m’a dit que vous frayiez dans ma région, mon ex-région, le Périgord, je me trompe ? Je jette un œil inspecteur à mon slip, oui je suis un garçon. Et bienvenue par ici.

    RépondreSupprimer
  12. Naaaaaaaaan j'ai pas eu vraiment peur ! Je te rassure ! ;o)

    RépondreSupprimer
  13. Pour les mêmes raison je partage la même détestation du foot que toi. Tu as au moins eu la chance de bénéficier des douches collectives pour avaler la pilule.

    RépondreSupprimer
  14. J'adore ton billet...et la preuve pour commenter suis obligee de passer par mon blackberry... Une adore gueule d'amour sur la photo...bises

    RépondreSupprimer
  15. Bel uniforme de la police sur la photo :)

    RépondreSupprimer
  16. Comme toi et TM j ai détesté le foot et ses vestiaires.Grand plaisir à te lire Tetard

    RépondreSupprimer
  17. À mort le foot !

    Beaucoup, beaucoup, beaucoup de points communs avec toi que c'en est presque troublant, alors que nous avons grandi à 20000 kms et 13 ans d'écart, et en même temps, finalement, terriblement banal.

    Juste entre nous, mais ça ne sortira pas d'internet : ce n'est pas ta blondeur que tu as perdue, c'est son support :-)
    Mais ça te va très bien, dit le garçon qui n'a même pas deux millimètres de cheveux sur la tête, comme tu le sais ;-))))

    RépondreSupprimer
  18. Je le redis mais pourquoi je ne te suis pas TOUS les jours???? Beau blondinet sur la photo, billet revival, j'aime beaucoup ^_^

    RépondreSupprimer
  19. Tambour Majeur : Je t’invite à écouter le « à mort de foot » par Desproges que propose Eric dans son commentaire. | Virginie B : Merci ma grande, bises. | El Camino : Le petit pull en laine tricoté par maman sierait aux policiers. | Eau Sauvage : Je mentirais en disant que je n’y ai trouvé aucun plaisir. Les douches collectives restent un joli moment de contemplation. | Eric : Je connais ce morceau de Desproges et je le propose à l’écoute à chaque grosse bouffée footballisque que connaît notre pays. You know what ? My blondeur is inside my brain. | Sandra : Tu ne me suis pas tous les jours parce que je ne blogue pas tous les jours ^^ Mais tu viens ici quand tu veux.

    RépondreSupprimer
  20. Toujours aussi agréable à lire :))
    By the way, merci pour le lien et merci aussi de ne pas m'avoir tagué — en bon grognon de la blogosphère, je n'aime évidemment pas les tags.

    RépondreSupprimer
  21. @ Laurent : c'est un de mes classiques de l'ami Desproges.

    RépondreSupprimer
  22. Tu es en verve, quel style ! Et très choupinette, cette réponse au tag. :D

    RépondreSupprimer
  23. deef : Merci :)) chtenprie :)) mais oui mais c’est bien sûr, c’est toi le Schtroumpf Grognon qui peste contre les blogueurs qui bloguent comme ils schtroumpfent ! | See Mee : Voilà, je suis le Schtroumpf Choupinet :)))))

    RépondreSupprimer
  24. Un Schtroumpf Grognon, ça peste contre tout, par principe, et pas seulement contre les blogueurs-qui-bloguent-comme-ils-schtroumpfent et dont on se schtroumpfe pas mal.

    Ça me va bien. Je vais peut-être même renommer mon blogue "Le-Schtroumpf-Grognon-blogue", tiens.

    RépondreSupprimer
  25. Ce "Policier" là, il n'a pas une tête à faire des reconduites à la frontière!!;-)
    C'est vrai que le foot manque de "contacts", vive le rugby !;-)

    RépondreSupprimer
  26. Laurent, émouvant ton billet.

    RépondreSupprimer
  27. super et très beau quel plaisir de te lire et de retrouver ton image d'enfant comme je m'en souviens très bien ! Au fait, sais- tu ce qu'est devenu Cyril ?

    RépondreSupprimer
  28. Schtroumpf Grognon : Il ne te reste plus qu'à faire des UV bleus. | nigloo : Le rugby, un des rares sports à trouver grâce à mes yeux. | Eric M : Merci !!! | Laurence : Eh oui, nous étions toi et moi camarades de maternelle il y a de çà un bail. Cyril, je l'ai google-isé et j'ai trouvé des choses étonnantes.

    RépondreSupprimer
  29. Qoui, tu ne veux pas nous dire ta marque de voiture préférée????

    RépondreSupprimer
  30. Le Journal de Chrys : Tu voulais m'offrir une voiture ? Comme c'est gentil ! Pour m'écrire, tu cliques sur l'icône représentant une enveloppe. J'accepte les chèques.

    RépondreSupprimer
  31. Bon, en même temps tu l'as pas volée ta requête en légendant l'image avec "caca de têtard"!!! Bisous du jour!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mon cher de me rafraîchir la mémoire :) Bisous itou

      Supprimer
  32. Ah parce que maintenant les commentaires sont soumis à approbation!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les commentaires sur des vieux billets, oui. Pour éviter les trolls et le spam. Re-bisous. On se voit quand ?

      Supprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?