Le blog d’un animal mâle qui aime : Paris, le bruit des haricots verts que l’on équeute, le Petit Robert, ouvrir une vieille armoire, French & Saunders, le champagne, ses cravates Burberry reprisées, le premier café de la journée, Les Nuls l'Emission, courir dans la neige comme un gamin, les raccourcis clavier, la compagnie des livres, Ella Fitzgerald, son araignée au plafond, l'étreinte d'un homme, l’autodérision, Wall-e, lézarder au soleil, les poncifs :)

samedi

Comment le vendeur du BHV m'a convaincu que j'étais un bricoleur en puissance



Parfois l’on fait des économies qui coûtent cher. Garder un encombrant four à micro-ondes pourvu d’une prise suisse, se ruiner en adaptateurs et/ou en plateau tournant cassé, plutôt qu’acheter un appareil neuf, chinois, pas cher (et jetable ?). Mais je suis d’un naturel plutôt obstiné. Invoquez le champ lexical de l’entêtement et vous pourrez me coller tour à tour les adjectifs qualificatifs de têtu, cabochard, opiniâtre, volontaire, tenace, pugnace, etc. La pugnacité m’a permis notamment de vivre mon rêve de théâtre. Mais je m’égare de l'Est. Imaginons que nous nous rencontrions et que vous me donniez la plus idiote des offrandes, eh bien, je m’efforcerai de lui trouver une place dans mon minuscule appartement. Voici quelques années, un garçon entrait dans ma vie et je l’aidai dans un de ses déménagements. « Je ne sais pas quoi faire de cet éléphantesque micro-ondes, » me dit-il. Comment le four avait voyagé de Suisse pour atterrir dans cette improbable cave de la région parisienne est une longue histoire que je vous épargnerai.

A la faveur d’un nouveau déménagement – le mien, cette fois-ci – je retrouve l’usage de certains appareils électroménagers dont le four. Le hic, car il y a un hic, c’est que j’avais perdu l’indispensable adaptateur de prise électrique. Les Suisses ne se contentent pas de fabriquer de belles et dispendieuses montres, ils inventent aussi de drôles de prises. A propos, le couteau suisse que m’a gentiment fait graver l’ami Jean-Luc – auteur du billet « elle était belle, la vieille » – a servi à déboucher la première bouteille destinée à célébrer mon nouveau nid.

Parti explorer le légendaire et vaste sous-sol du BHV en quête d’un adaptateur, je reviens les bras chargés d’autres choses, lacets bleu pétrole, tendeurs, tournevis cruciforme, marteau rivoir, vis et crochets. Quelle ne fut pas ma perplexité devant le mur de marteaux : tous types, tous prix, tous designs. Lequel choisir ? Je n’allais tout de même pas demander au vendeur « quelle différence entre un marteau rivoir et un marteau de menuisier ? » Ce temple de l’outillage n’a pas seulement inspiré Pennac dans l’écriture de son Au bonheur des ogres, il a longtemps très longtemps été le lieu de vagabondage d’amoureux de la vis et du rivet – et là, je sens votre esprit mal tourné imaginer des choses que la vertu papale réprouve (fuck the Pope !). Ça n’est pas parce que le BHV est situé dans le ghetto homosexuel de Paris qu’il faut voir des gays partout. Quoiqueue.

Muni du dessin naïf de la prise suisse, j’aborde un vendeur. Il déclare : « Pourquoi vous ne changez tout simplement pas la prise ? » Et là, je sombre dans un abîme de perplexité. Il insiste. Et me fait un dessin (photo ci-haut). Galvanisé par ses conseils enfantins, je m’imagine en bricoleur du dimanche, que dis-je, du jeudi de la semaine des quatre jeudis. Et j’accepte la mission qu’il me confie.

Acheter une fiche mâle 2P+T blanche, un petit tournevis cruciforme. Rentrer chez moi. Couper le cordon du four à micro-ondes, chercher les fils de couleurs différentes. Les insérer dans mon nouvel achat, la fiche mâle. Visser. M’apprêter à brancher. Et prier !

 

20 commentaires:

  1. Ouh là ! Je crains le pire... Claude François, sors de ce corps...
    Si tu es toujours entier réponds, sinon on t'envoie les pompiers. Quoique là, t'es foutu de pas répondre rien que pour les voir arriver si t'as pas trouvé ce qu'il te fallait au BHV :-P

    RépondreSupprimer
  2. Et voilà, tu as mal connecté les fils et tu as cassé twitter ! Arf, les bricolos du samedi…! ;O))

    RépondreSupprimer
  3. Moi je n'aurais pas osé me lancer dans un truc aussi dangereux : respect...

    RépondreSupprimer
  4. coucou,
    un régal de plus,
    ce billet..........
    et maintenant,
    il fonctionne ???.
    BON WEEK END, bzz, claire

    RépondreSupprimer
  5. Laurent, ton formulaire de commentaire est pire qu un mode d' emploi pour prise suisse...
    Tu prends des risques! On apprend que tu pends ta crémaillère( bienvenue chez toi!!) et que tu mets au défi de caser un cadeau quel qu' il soit.Si tes amis sont aussi vicieux que moi tu vas te retrouver avec un lampadaire en forme de sombrero géant avec une prise mexicaine:-)

    RépondreSupprimer
  6. T'es toujours là?
    Et ça serait bien comique que le four soit mort finalement, après un trop long séjour dans la cave.

    RépondreSupprimer
  7. Tu n'avais pas pensé à cette solution ???

    Quand t'as un doute, hésites pas à me contacter... ;o)

    RépondreSupprimer
  8. Un tournevis Bost !!!! ça c'est pas de l'outillage de....... P. !!!;-)

    RépondreSupprimer
  9. Nous sommes donc dimanche, et que devient le bricoleur du jour et son micro-ondes ?

    RépondreSupprimer
  10. Eric : Je ne déroge pas au fantasme communément partagé, celui du pompier. Certains d’entre eux m’avaient redonné le sourire lors de mon accident de vélo il y a quelques années de cela. Quant à mon essai d’électricité, il s’est bien passé et je n’en suis pas peu fier.

    jeandelaxr : Non môssieur, ça n’est pas moi qui ai grillé le petit zozio.

    Mrs K : D’où ma perplexité quand le vendeur m’a dit : « mais si, vous allez voir, c’est tout simple. » Mais j’avoue, j’ai vécu un long moment de solitude à la maison devant la fiche dans laquelle les fils ne rentraient pas si facilement et ne se dénudaient pas si aisément. Mais j’ai réussi !

    la fourmi : Oui ! Moi tout fier ! Bon week-end (ou ce qu’il en reste) à toi aussi & bzz tambien.

    orfeenix : Ah bon ? Faut que je simplifie mon formulaire ? Mais c’est pas compliqué. Si ? Euh le sombrero je l’entreposerai chez la gardienne méditerranéenne. :)

    Zette : Oui ! Tout fonctionne.

    Minijupe : Bah non. Moi pas bricoleur pour deux sous. Bidouilleur à la McGuyver mais sans son brio.

    nigloo : Je ne te le fais pas dire !

    Shaya : Tout va bien. Je n’ai tout simplement pas encore internet. Donc je dépends du wifi gratuit. Mais je survis et je garde le bout de prise sectionnée pour l’admiration collective.

    RépondreSupprimer
  11. bon alors, il marche ce truc ? Sinon, ca te donnera un pretexte pour retourner hanter les sous-sols du BHV.

    RépondreSupprimer
  12. doudette : ça marche ! mais les prétextes pour retourner au BHV ne manquent pas :)

    RépondreSupprimer
  13. à la lecture des commentaires je réalise que cela a fonctionné. A mes yeux tu es un héros.

    RépondreSupprimer
  14. Dis donc je ne connaissais pas ton côté bricoleur, c'est mignon ! lol
    Pour le BHV, je connais bien car c'est la dernière société dans laquelle j'ai travaillé... Et je t'informe que bon nombre de vendeurs là bas sont homosexuels (snif pour moi et les copines !).

    RépondreSupprimer
  15. Ouais, enfin je te trouve quand même gonflé de fucker the Pope et d'en appeler à la prière ensuite. On n'attire pas les mouches avec du vinaigre !

    Amicalement.

    Al.

    RépondreSupprimer
  16. Joss : L'héroïsme tient à peu de choses, finalement. :)

    Joufflette : Oui, j'avais remarqué. Pas la peine de chausser mon gaydar :p

    Al West : C'est justement du second degré. Et fucker le pope ! euh non, quand même pas, je suis ni inconscient ni gérontophile.

    RépondreSupprimer
  17. Tant que le voltage est le même, il suffit effectivement de changer la prise, ce qui en soi est assez simple. La preuve.
    @Eric : Cloclo ne peut pas sortir de ce corps, ni même y entrer, étant donné qu'il n'y a pas de baignoire dans le palais de Laurent ^^ ... ni d'autre substances prohibées d'ailleurs :D

    RépondreSupprimer
  18. T'es un peu con, il te suffisait de téléphoner et la nouvelle prise serait arrivée Rue R.
    Bien amicalement Helvétique,..... Jasper & J-luc.
    NB : Te souhaitons beaucoup de plaisir dans tes soirées successives.
    Bises du Jet d'eau.

    RépondreSupprimer
  19. deef : "Assez simple" pour toi ne l’est pas pour tout le monde. C’est comme de parler chinois par exemple, c’est simple pour quelques milliards de gens. Il suffit d’en apprendre les rudiments. Je te l’accorde, c’est plus simple d’apprendre à sectionner un cordon électrique que de deviser russe ou arabe. Et puis, comment sais-tu qu’il n’y a pas de substances prohibées chez moi, hein ?

    J-Luc : modifier Rue R ! ; Comme je n’envisage pas de m’installer dans "ton" beau pays, j’ai pensé qu’une prise durable valait mieux que mille adaptateurs égarés. Merci mon grand, et des bises d’ici.

    RépondreSupprimer
  20. :-) mais tellement de choses qu'on pense compliquées s'avèrent plus faciles qu'on ne le croit, n'est ce pas?
    en tout cas sympa le vendeur car je pense qu'il t'as fait faire des économies!

    RépondreSupprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?