Le blog d’un animal mâle qui aime : Paris, le bruit des haricots verts que l’on équeute, le Petit Robert, ouvrir une vieille armoire, French & Saunders, le champagne, ses cravates Burberry reprisées, le premier café de la journée, Les Nuls l'Emission, courir dans la neige comme un gamin, les raccourcis clavier, la compagnie des livres, Ella Fitzgerald, son araignée au plafond, l'étreinte d'un homme, l’autodérision, Wall-e, lézarder au soleil, les poncifs :)

jeudi

Des sacs bleus et du vent à Paris



19 secondes saisies hier matin, Boulevard Raspail, Paris



Comme dirait mon amie Karelle, il m'arrive de sourire aux lampadaires. Et lorsque j'enfourche un vélo pour traverser Paris ou un bout de Paris, un sourire ravi éclaire mon humeur. Je lève les yeux, admire ou contemple. Je m'arrête régulièrement, au carrefour d'un boulevard effervescent pour en capter l'énergie ou sur le Pont Mirabeau pour en photographier la lumière.

Sous le Pont Mirabeau coule la Seine
Et nos amours
Faut-il qu'il m'en souvienne
La joie venait toujours après la peine
Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure

(Guillaume Appolinaire)


Un promeneur assis en tailleur sur le parapet m'interpelle : « C'est drôle. Je suis ici depuis un moment. Il n'y a que les hommes qui s'arrêtent. Ce sont les seuls à être romantiques ? Je me le demande. »

 

Aurélie nous propose de découvrir le travail de Joshua Allen Harris :

 

11 commentaires:

  1. Faut lui répondre "non, y a les blogueuses aussi"

    RépondreSupprimer
  2. Non non non comme dit ma copine Amy Winehouse ! Les filles sont plus romantiques. Ce monsieur a des problèmes de vue !

    RépondreSupprimer
  3. Les femmes sont romantiques quand elles ont le temps de se poser :) Les sacs dans l'arbre cassent l'effet poètique.

    RépondreSupprimer
  4. coucou,
    je suis une fan....
    super billet,
    comme d'hab...
    a l'instant,
    a l'heure du café..
    un joli sourire fleuri,
    ici,
    je ne doute pas qu'il serait le méme,
    le matin, dans la capitale....
    romantique, moi?
    A que oui..
    et femme...aussi...
    bzzzzzzz claire

    RépondreSupprimer
  5. Et combien de schtroumpfs maltraités pour ces 19 secondes de poésie, hein ?

    RépondreSupprimer
  6. Pour le pont Mirabeau, je dois être extrêmement virile, car j' y ai passé du temps de contemplation!
    Quant aux sacs bleus, je ne suis en effet pas romantique du tout, car la question que je me pose est: mais que font ils la dessous!:-)

    RépondreSupprimer
  7. Zette : Appelle donc tes amies blogueuses à voguer sous le Pont Mirabeau ! | Joufflette : Nous ne t'avons pourtant pas vue passer ;) | Kielut  : Tu n'as pas tort. J'ai d'ailleurs raccourci la vidéo. | la fourmi Claire : Oh une fan. Romantique. Coucou + bise + sourire ;) | Joss : Je ne suis pas végétaschtroumf. | 
    Orfeenix : Je n'en ai absolument aucune idée. ;)

    RépondreSupprimer
  8. c'était juste pour nous expliquer que la "vague bleue" ,c'était du VENT!!^^

    RépondreSupprimer
  9. Qu'est ce que ça m'aurait plu les sacs là!
    c'est vite dit pour le romantisme je trouve ;-)

    RépondreSupprimer
  10. Nigloo : Moi j'dis, c'est pas gagné... | Carole Nipette  : Je n'ai pas dit que je partageais l'avis du promeneur ;p

    RépondreSupprimer
  11. le pont mirabeau, j'adore ce poème...

    RépondreSupprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?