Le blog d’un animal mâle qui aime : Paris, le bruit des haricots verts que l’on équeute, le Petit Robert, ouvrir une vieille armoire, French & Saunders, le champagne, ses cravates Burberry reprisées, le premier café de la journée, Les Nuls l'Emission, courir dans la neige comme un gamin, les raccourcis clavier, la compagnie des livres, Ella Fitzgerald, son araignée au plafond, l'étreinte d'un homme, l’autodérision, Wall-e, lézarder au soleil, les poncifs :)

samedi

Un jeton pour l'hôtelier et puis s'en va


Admirez le bel ouvrage. Une pièce de 2 € lovée dans un billet de 10 €



Une courte anecdote glanée de mon poste d'hôtelier que je pratique par pur masochisme.

Lorsqu'un pigeon touriste demande un taxi pour se rendre à l'aéroport, le réceptionniste appelle la compagnie x, y ou z, ignorant ostensiblement les sociétés a, b ou c qui ont pignon sur rue. Le chauffeur arrive à l'heure dite, non sans se précipiter sur l'aimable hôtelier pour lui serrer la pince. Davantage pour lui glisser une gentille commission que pour lui dire véritablement bonjour.

Qui a dit que les chauffeurs de taxi n'étaient pas courtois ?


----------
2 billets où j'évoquais déjà nos amis automobilistes :
- Un bras d'honneur au chauffeur de taxi
- On parie ?

 

6 commentaires:

  1. dans tous les pays les touristes se font...rouler !

    RépondreSupprimer
  2. D'où l'expression : c'est plié ! Pour ne pas dire : ça m'a coûté 12 euros...

    RépondreSupprimer
  3. Francis : N'ont qu'à pas tous aller chez Disney, hein.
    MHF : T'as vu. Dans cette compagnie (la seule qui pratique ce type de pliage), j'imagine une préposée au pliage.
    Nicolas B. : Le taxi pour CDG c'est facilement 50 € ... Quand je pense qu'un de nos chauffeurs prend 170 € pour conduire des clients à Beauvais...

    RépondreSupprimer
  4. c'est de bonne guerre je trouve :-) heuu je vais me faire lyncher si j'écris ça ?

    RépondreSupprimer
  5. Béalapoizon : Te faire lyncher ? Pourquoi donc ?

    RépondreSupprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?