Le blog d’un animal mâle qui aime : Paris, le bruit des haricots verts que l’on équeute, le Petit Robert, ouvrir une vieille armoire, French & Saunders, le champagne, ses cravates Burberry reprisées, le premier café de la journée, Les Nuls l'Emission, courir dans la neige comme un gamin, les raccourcis clavier, la compagnie des livres, Ella Fitzgerald, son araignée au plafond, l'étreinte d'un homme, l’autodérision, Wall-e, lézarder au soleil, les poncifs :)

dimanche

Où je fais semblant de dormir à Berlin


De gauche à droite, Jade Boyd, Nikolaus Tunis, André Schneider, Jennifer Eberhardt


Franchement, il y a pire situation et circonstances que celles que j'ai endurées ce matin. M'arracher de la couette, ne pas avoir à m'habiller ou faire d'autre effort que de dire hallo, wie geht's ou d'étreindre chacun des membres de la petite équipe du Deuxième Commencement - raison de ma présence à Berlin pour deux semaines. A la différence des autres, je n'étais pas obligé de prendre le U-Bahn (le métro) ou le S-Bahn (RER) et affronter les -14°, bredouillant "es ist arschkalt!" (ça caille!). Je me suis emmitoufflé dans la couverture, sous les projecteurs et j'ai fait mine de dormir durant presque trois heures. Autour de moi, de niedlichen petites fourmis créatives, André, Niko, Jen and Jade s'affairaient à tourner les séquences utiles pour l'histoire écrite par André. Et tandis qu'ils ponctuaient mon vrai-faux sommeil de leurs "Kamera laüft! Ton laüft! Szene 8.2, Einstellung 3, take 1, 2, 3 or 4, 5, ...15", je comptais les moutons, errant parmi des pensées aussi décousues que folles : ach mein Gott, Nikolaus tient un bien gros micro ; Berlin est vraiment 9 fois plus grand que Paris? pas étonnant que la vie y soit si bon marché ; je prendrais bien une énième tasse de café ; à qui peuvent bien appartenir les dessous chics que j'ai trouvés sous mon oreiller ?; je n'aurais pas dû manger tous ces haricots rouges ; ils sont tellement mignons à parler anglais du matin au soir quand moi je m'amuse avec une dizaine de phrases en allemand comme un gamin de quatre ans jouerait à chat-perché ; ai-je bien entendu... c'est André qui a parlé d'un club oú l'on organise un concours de prépuces tous les premiers lundis du mois ?!?...

- Laurent, réveille-toi, on a terminé ta scène.

- Wie bitte?

J'vous l'dis, c'est un dur métier que celui d'acteur.



7 commentaires:

  1. Des haricots rouges de qui veux-tu parlé ? Deux erreurs se sont glissées dans cette question, sauras-tu les retrouver ;-)))) ?
    C'est chouette Berlin, si tu as le temps va faire un tour au musée juif, au Bauhaus Archiv et à la Neue Nationalgalerie. Avis totalement subjectif mais mes préférés.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, debout là-dedans, voilà une ville qui mérite qu'on s'y fatigue (aussi bien pour ses dehors que pour ses dedans). J'espère que tu réussiras à en profiter :-)

    RépondreSupprimer
  3. Tu dors encore... fais nous profiter de tes découvertes ...
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. t'es un beau BB tu sais quand tu dors....

    RépondreSupprimer
  5. il faut absolument que je visite Berlin... si près....

    RépondreSupprimer
  6. Eric : Fautes corrigées. Je note tes suggestions sur mon guide pour ma prochaine visite.
    jeandelaxr : Il s'est réveillé. Il est rentré.
    nekkonezumi : Un peu. Mais je me suis promis d'y retourner pour explorer d'autres lieux, le jour et la nuit.
    MHF : Le billet d'après puis un prochain avec album photos via Flickr en chantier.
    Bout'Fil : Un bébé de presque 40 ans, quand même.
    Francis : Je ne saurais trop te conseiller d'aller y promener ta curiosité.

    RépondreSupprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?