Le blog d’un animal mâle qui aime : Paris, le bruit des haricots verts que l’on équeute, le Petit Robert, ouvrir une vieille armoire, French & Saunders, le champagne, ses cravates Burberry reprisées, le premier café de la journée, Les Nuls l'Emission, courir dans la neige comme un gamin, les raccourcis clavier, la compagnie des livres, Ella Fitzgerald, son araignée au plafond, l'étreinte d'un homme, l’autodérision, Wall-e, lézarder au soleil, les poncifs :)

vendredi

Des cœurs bleus dans la fenêtre de la chambre rose


(cliquez sur l'image pour l'agrandir)

C'est au vernissage d'un expo quelque part dans la campagne de Charente. Par un doux dimanche après-midi. Des voisins portent un œil curieux sur les installations. Et sur la partie pédagogique qu'ont suivi des enfants en école primaire. Parents et voisins grignotent des chocolats, des bonbons de réglisse. Ils s'attendrissent sur les dessins d'enfants autour du thème proposé par les artistes en résidence. Désignant le croquis (ci-dessus) avec un petit ricanement, une dame dit : Hi hi hi, tout ce rose, les cœurs, la coiffeuse, la princesse, seule une fille peut faire un dessin pareil.

Ma sœur se penche vers moi et, un regard ironique sur la dame, me chuchote : Hi hi hi, il est dans la classe de Lucie, le garçon qui a fait ce dessin rose.

 

14 commentaires:

  1. C'est chouette de mettre en valeur les travaux des enfants...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les "rencontres" entre artistes et enfants permettent non seulement aux enfants d'accéder à l'art mais aux parents, s'intéressant aux travaux de leurs petits, d'accéder à l'art itou.

      Supprimer
  2. J'adore :) et la commode ressemble à une fusée !

    RépondreSupprimer
  3. C'est comme l'autre jour, je vais à l'applestore pour récupérer l'iphone blanc que j'ai commandé. Devant moi, une grosse bonne femme (qui ne connait pas ma commande) avec son fils dit au vendeur: Bonjour, nous avons commandé un iphone noir pour mon grand. Parceque le blanc, c'est pour les filles! COOOOOONNASSE!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui. Les filles ne se roulent que dans le rose et les garçons dans le bleu, paraît-il. Il suffit de jeter un oeil aux étals des magasins pour désespérer de tant d'étroitesse d'esprit.

      Supprimer
  4. Et nous sommes en 2012... Mais c'est vrai que ce dessin est très rose ! lol Même moi j'aurais pas osé ! Pourtant chuis une fille qui ose ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'approche plus un seul catalogue de jouets depuis des lustres de peur de commettre un crime contre l'industrie du jouet, notamment mais pas seulement, qui continue de polluer les cerveaux des enfants ET des parents avec des activités estampillées "fille" (dînette, aspirateur, four micro-ondes et j'en passe pour faire comme maman).

      Supprimer
    2. ici mes garçons ont des voitures, des poupées, des monstres, des dinettes, des ordis, des aspirateurs, des vélos... sans barrière soit disant "sexuelle". Je leurs mettrais des bouffes aux mères qui refusent d'acheter un jouet car "non, c'est pour les filles" et après se plaignent que leur mari ne passe pas l'aspirateur ! Counasse !!!

      Supprimer
  5. Toujours les mêmes préjugés... en espérant que ce petit bonhomme continue à oser faire des dessins plein de rose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les préjugés polluent le cerveau mais n'empêchent pas une personnalité de s'épanouir, du moins je le souhaite.

      Supprimer
  6. Ce petit a le sens des couleurs et des ambitions: il rêve de princesse!
    Pourvu qu'il continue sans se laisser brider par les rombières suivistes.

    RépondreSupprimer
  7. Ici mon grand avait choisi le déguisement "papillon rose" au carnaval de l'école à ses 4 ans en expliquant a la maîtresse que "le rose c'est pour tout le monde !" La maîtresse a dit qu'il avait raison (heureusement) et cette année là 10 garçons de maternelle étaient magnifiquement déguisés en papillon rose !!!

    Maintenant, à 7 ans, il assume son album (rose) de monster high aux cotés de celui des zanimals "et en plus, maman, comme ça toutes les filles m'adorent parce que je peux leur échanger mes monster high !!!"

    Les préjugés à la con, ça commence avec ce genre de remarques !

    RépondreSupprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?