Le blog d’un animal mâle qui aime : Paris, le bruit des haricots verts que l’on équeute, le Petit Robert, ouvrir une vieille armoire, French & Saunders, le champagne, ses cravates Burberry reprisées, le premier café de la journée, Les Nuls l'Emission, courir dans la neige comme un gamin, les raccourcis clavier, la compagnie des livres, Ella Fitzgerald, son araignée au plafond, l'étreinte d'un homme, l’autodérision, Wall-e, lézarder au soleil, les poncifs :)

samedi

Je me trantouille les couennes donc je tweete

Patrick Watson - Adventures in your own backyard

Je dois prochainement expliquer sérieusement Twitter à une néophyte. Je vais peut-être lui dire qu’on y publie tout un tas d’âneries.

Quelques exemples récents des miennes :


* La fille (ou le gars) qui a inventé la phrase "Suggestion de présentation" serait milliardaire si elle (ou lui) avait déposé les droits pour l'expression.
* Vis ma vie de patachon.
* Si on huhu-tait autant dans la vraie vie que sur Twitter, ça serait drôle (et ridicule). - Huhu ? - Huhu !
* Je pourrais ouvrir le blog Fresas y ternura, mais vu que que je cause très mal l'espagnol, je vais m'abstenir.
* Je change de job tous les ans. Instable, moi ? Nan. J'aime voir du pays :)
* Le 8e arrondissement de Paris, le nouveau quartier arabe friqué de la capitale. Voile intégral bienvenu.
* En dm1, on propose de m'envoyer une carte postale. C'est so mignon so eighties.
* Quand je suis pompette j'oublie des mots dans mes tweets.
* Revenir sur un év2nement douloureux et fondateur de ma vie pour le magazine Grazia. C'est fait.
* Vraiment 2 mondes que tout oppose. Ceux qui paient l'équivalent d'un mois de loyer pour une nuit d'hôtel. Et les autres.
* Je m'emmerde donc je tweete.
* ♥ ♥ ♥ J'écoute encore Patrick Watson. Adventures in your own backyard. MUST-HAVE ALBUM
* J'y songe, j'ai souvent Catherine Ceylac en requêtes Google vers mon blog et je ne l'ai même pas saluée quand je l'ai croisée à la Bastille dimanche.
* Le gars qui colle un mini post-it pour un mémo sur la pochette de son iPhone. #CestMoi
* Aux clients indécis qui chipotaient sur les prix des prochains jours, why why ? J'ai fini par répondre BECAUSE!
* Requêtes2 Google du soir, je me marre : têtard pas cher / mes poules ne pondent pas / mettre ma bite dans ton cul 





1 : DM : message privé sur Twitter (direct message)
2 : Tu cherches sur Google : "comment écraser un vieux sans faire tache d'huile" et tu tombes sur mon blog, dingue !
Titre : se trantouiller les couennes (expression usitée par une amie albigeoise), se languir, s'enquiquiner, trouver le temps long comme un dimanche sans spaghettis à la carbonara

 

10 commentaires:

  1. oui, on dit tout et n'importe quoi sur twitter, j'en suis un exemple terrible.
    Le constat :
    *Je viens de m'exploser le pied sur mon lit. Je pense que mon lit cherche à me tuer, m'a fait tomber l'autre jour, remember... #complot
    Le RT
    *"@LEXPRESS: Le yaourt augmenterait les capacités sexuelles des souris http://bit.ly/JDTzcg #hum" :D
    Le sondage qui tue :
    *Sondage : d'après vous, qui de Yoda ou Hulk est le plus fort ?
    Enfin, je me rends compte avec ton billet que purée qu'est ce que j'en raconte des *onneries !!!
    non, mais des fois je donne des infos sérieuses... mais là, j'ai pas trouvé :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jolis tweets :-)
      J'aime le mélange détonnant de choses drôles et sérieuses.

      Supprimer
  2. Bon. Je crois que j'attendrai encore un peu pour m'y mettre, à Twitter. J'ai peur d'y laisser le peu de temps sans écran qui me reste.
    C'est un bip bip géant qui permet de se sentir moins seul(e) en fait, c'est ça?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est effectivement chronophage pour que tu te prennes au jeu. Après, tout est question de mesure.
      Cela donne l'impression, parfois, oui, de se sentir moins seul, car les gens sont connectés en même temps, et dialoguent. J'y accorde d'autant plus d'intérêt que ce sont des gens, pour certains, que j'ai rencontrés. Avec qui j'ai passé des soirées (arrosées).

      Supprimer
  3. Depuis quand les têtards sont payants ? C'est un monde !

    RépondreSupprimer
  4. Couennes et non couanes, même en langage fleuri.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai corrigé, merci de me l'avoir signalé.

      Supprimer
  5. Toi zossi tu envoies des cartes postales : eighties toi-même^^

    RépondreSupprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?