Le blog d’un animal mâle qui aime : Paris, le bruit des haricots verts que l’on équeute, le Petit Robert, ouvrir une vieille armoire, French & Saunders, le champagne, ses cravates Burberry reprisées, le premier café de la journée, Les Nuls l'Emission, courir dans la neige comme un gamin, les raccourcis clavier, la compagnie des livres, Ella Fitzgerald, son araignée au plafond, l'étreinte d'un homme, l’autodérision, Wall-e, lézarder au soleil, les poncifs :)

jeudi

à la faveur d'une vapeur à Belleville

Sans aucun rapport avec ce qui suit. 
IL A PERDUE SON DOFIN MéCHENT, aidé-le. 
(je vois, je constate qu'un billet sans image est un billet sans pas beaucou de lecteurs, donc l'image)


À la faveur d'une soirée arrosée sur le toit de Belleville. En haut du Parc de Belleville. À la terrasse bigarrée de fin d'été qu'on étire tant qu'on peut du café qui surplombe Paris et toise la Tour Eiffel de loin. Amandine et moi parlons de nos amants de nos amours. Nous évoquons tel ou tel ami qu'on a perdu de vue, des années qui ont passé, de l'âge que nous avons. Elle et son ukulélé, moi et mon araignée au plafond.

À la faveur, à la vapeur d'une fin de soirée, mon ciboulot compose la phrase, que dis-je, l'adage :

- On a tous dépassé la moitié de son âge.

6 commentaires:

  1. Oui mais... de belles années arrivent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et toujours surprenantes, c'est l'avantage :)

      Supprimer
  2. quesque je devrai dire !! moi c'est les 3/4 ! elle va bien Amandine ? bisous pour toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment tu calcules, toi ? On a TOUS dépassé la moitié de notre âge, banane ! Amandine va bien :) Bisous itou.

      Supprimer
  3. dans le même genre, on m'a dit un jour:
    "en plus, cette année c'est son anniversaire.
    - Comme tous les ans en même temps"

    RépondreSupprimer
  4. Je me suis surtout attardé sur cette image que je trouve monstrueusement drôle ! Merci pour le partage ! :)
    Comme quoi, c'est bien de mettre des images dans les posts ^^

    RépondreSupprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?