Le blog d’un animal mâle qui aime : Paris, le bruit des haricots verts que l’on équeute, le Petit Robert, ouvrir une vieille armoire, French & Saunders, le champagne, ses cravates Burberry reprisées, le premier café de la journée, Les Nuls l'Emission, courir dans la neige comme un gamin, les raccourcis clavier, la compagnie des livres, Ella Fitzgerald, son araignée au plafond, l'étreinte d'un homme, l’autodérision, Wall-e, lézarder au soleil, les poncifs :)

dimanche

Amor les pédés

Nous étions 125 000 selon la police, 400 000 selon les organisateurs, nombreux en tout cas à battre le pavé parisien, sous des cieux étonnamment cléments. Humeur très bon enfant. Et une foule bigarrée, colorée, munie de pancartes, de slogans, pas piqués des hannetons. Joyeuse après-midi à croiser perplexité et sourires, à taper une bavette avec des inconnus, le long du parcours, à retrouver des copains au détour d'un boulevard. 4 heures de marche revigorante, à remplir ses poumons de sentiments humains. 

Quelques clichés. Dimanche 27 janvier 2013. Manifestation pour le "Mariage pour tous". Paris

Amor les Pédés

I don't mind straight people as long as they act gay in public

Je mets mes doigts partout... Pourquoi pas dans une bague ? Vade retro Civitas !!!


Choquée ni par les pd ni par les goudous, est-ce grave docteur ?
Trans-égalité
Mon amie Amandine et Orlan

Une paire de mères

Votre serviteur

Et moi non plus, je ne dis pas non à Jérémie Elkaïm. 



9 commentaires:

  1. J'adore la dernière ! Elle est trop mignonne et en même temps, elle me fait rire !
    Peut-être parce que celui qui porte la pancarte rigole aussi et qu'il a l'air ... heureux,juste heureux !

    RépondreSupprimer
  2. Désolé de t'avoir perdu si vite...

    RépondreSupprimer
  3. Et bien question affiches et slogans, tu as sélectionné dans le soft

    RépondreSupprimer
  4. Corto : 99% des affiches étaient softs, le reste sans doute du blasphème tu sais le truc qu'on a le droit de faire .
    C'est même horrible, une partie du cortège à chanté la Marseillaise en réponse à des identitaires.

    RépondreSupprimer
  5. Il y a 15 jours, en visite chez des amis à l'étranger et à la vue des slogans haineux et débiles étalés fièrement sur les pancartes, j'ai eu tellement honte de ma France... je suis un peu guérie (mais un peu seulement, hélas), merci :-)

    RépondreSupprimer
  6. Oui la dernière évidemment ;)tous ces sourires font du bien !

    RépondreSupprimer
  7. Il y'en avait en effet qui étaient si drôles/trash/poétiques qu'elles pourraient être "muséefiées" (oui, quand je bois trop de café, je me prend pour un Académicien et je crée de nouveaux mots - don't mind)

    Baci

    Dorian

    RépondreSupprimer
  8. C'est la deuxième phase qui risque d'être croquignolette — celle des divorces. Y aura des défilés avec pancartes aussi ? :p

    RépondreSupprimer
  9. le dernier slogan est tellement choupinou :)

    RépondreSupprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?