Le blog d’un animal mâle qui aime : Paris, le bruit des haricots verts que l’on équeute, le Petit Robert, ouvrir une vieille armoire, French & Saunders, le champagne, ses cravates Burberry reprisées, le premier café de la journée, Les Nuls l'Emission, courir dans la neige comme un gamin, les raccourcis clavier, la compagnie des livres, Ella Fitzgerald, son araignée au plafond, l'étreinte d'un homme, l’autodérision, Wall-e, lézarder au soleil, les poncifs :)

samedi

La bouche rit, le photomaton et mes slips en Bourgogne



Les clichés qui suivent n'ont aucune espèce de rapport les uns avec les autres. Ou celui d'avoir été captés par ma comprenette. 

Les lettres de l'Olympia attendent d'être hissées. Il faut visiblement des trésors d'énergie (confère la canette) pour composer à quatre mètres du bitume parisien le nom des artistes se produisant là.

J'ai cru qu'ils avaient installé un photomaton dans le TGV. 

Quelque part en Charente.


Voui bon, ça n'est pas un cliché, mais une capture de tweet. Mais vraiment. Il me fait faire pipi dans mon slip (de rire). Béni soit Jack Mariole

Un bout de trottoir triste à Paris.

 
Avec @MichelPoulain alias La Shampouineuse qui me concocte un carton d'invitation pour mes 40 ans. 

Et puis, pour conclure, un Vine™ de mes slips en Bourgogne :



9 commentaires:

  1. La Bourgogne, c'est joli mais bon,si y'avait pas le pinard,ça serait pas là qu'on se précipiterait quand même! ...
    Nan,tricheur ! Les bénards, c'est pas à toi ! T"as vu la taille ! Tu mets pas des slips qui montent sous les bras !
    Plein de bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh ils ne montent pas sous les bras. C'est un effet d'optique ou de perspective, bref, tu n'as pas mis tes lunettes. Des bises aussi.

      Supprimer
  2. Siiiiiiii c'est les siens je les reconnais hi hi!

    RépondreSupprimer
  3. C'est pas un billet de feignasse. Mais presque^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la Pitié qui se fout de la charité.

      Supprimer
  4. ah ah ah ! il est bon de rire parfois Pénélope

    RépondreSupprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?