Le blog d’un animal mâle qui aime : Paris, le bruit des haricots verts que l’on équeute, le Petit Robert, ouvrir une vieille armoire, French & Saunders, le champagne, ses cravates Burberry reprisées, le premier café de la journée, Les Nuls l'Emission, courir dans la neige comme un gamin, les raccourcis clavier, la compagnie des livres, Ella Fitzgerald, son araignée au plafond, l'étreinte d'un homme, l’autodérision, Wall-e, lézarder au soleil, les poncifs :)

dimanche 28 juillet 2013

Le tonton tata et les patates bio du jardin



(Le son est désactivé par défaut, pour l'activer, cliquez sur le petit bouton en haut à gauche du Vine)
Louise, 3 ans, m'aide à transporter les pommes de terre cueillies à la fraîche.


Alice, l'aînée, participe au spectacle plan-plan du centre de loisirs du village voisin. Les parents dégoulinant de sueur braquent leurs appareils photo sur une progéniture mal aisée voire pleurnichant. Lucie, la cadette, me désigne son chéri qui, depuis la scène improvisée, lui décroche un clin d'oeil énamouré. L'animatrice fait ce qu'elle peut pour pallier les faiblesses de la régie : elle plaque le micro contre l'enceinte qui crache une Macarena fatiguée. Le cd tressaute, le final est loupé, les applaudissements nourris accompagnent les enfants jusqu'aux coulisses où le verre de l'amitié se conjugue au rosé-pamplemousse. 

Au milieu d'une gentille cohue près du bar, personne ne remarque le baiser volé entre Lucie et son chéri, 7 ans. Bisou sur la bouche, ni vu ni connu. 

Regagnant la voiture, Lucie m'interroge (en fait, elle connaît la réponse à la question, mais elle veut une confirmation). "T'as une chérie ?" "Non, non, j'ai un chéri." 

C'est désormais officiel. Mes nièces savent. Elles ont un tonton tata. 




13 commentaires:

  1. elle a de l'avenir ta petite Lucie ! quelle coquine !
    dis donc, elles sont pas prêt d'arriver à la friteuse les patates à les ressemer au fur et à mesure
    gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh y a de quoi en perdre sur le chemin, et puis, comme elles ne sont pas parfaites, ni traitées, il y en aura un bon peu qui iront au compost :)
      gros bisous itou

      Supprimer
  2. Une abonnée twittos28 juillet 2013 12:18

    Parce que l'amour est plus fort que tout. Un texte touchant, l'amour entre deux personnes (que ce soit de même sexe ou non) est beau et la compréhension de l'enfant par rapport à cela est plus grande que chez l'adulte. Ta nièce a un super tonton qui est épanoui par l'amour de son chéri.

    "Vivre c'est apprendre à aimer." de l'Abbé Pierre

    Longue vite à ton couple Laurent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une abonnée twittos28 juillet 2013 12:23

      vie*(erreur de frappe)

      Supprimer
    2. Merci l'abonnée twittos. Je transmets au "chéri". ^^

      Supprimer
  3. Hannnnn tu as un chériiiiiii :):):):)
    (cette série de smileys veut dire que je suis ravie pour toi)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou toi, tu as quelques billets de retard. mais j'imagine que ta nouvelle maison, ta famille, ne te laissent pas beaucoup de temps pour te promener sur la toile. à bientôt Chez Jaja ?

      Supprimer
  4. Ah bé ça les enfants, ils en savent bien plus sur l'amour de ce que nous pouvons imaginer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute. Ça dépend aussi des parents. S'ils brouillent les pistes ou racontent des craques.

      Supprimer
  5. Je parierais bien un verre de Touraine-blanc-bien-frais qu'elles le savaient déjà depuis longtemps : avec les enfants - élevés dans une ambiance de respect et de délicatesse - la communication est infra-verbale, ils savent tout ! Mais ils n'énoncent les choses que quand ils s'y sentent autorisés !
    Trop mignonnes tes nièces !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. M'est avis qu'elle le savait aussi. Elle voulait une confirmation.
      Bisous itou.

      Supprimer
  6. Encore un gay ? Putain, mais on est envahis.

    RépondreSupprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?