Le blog d’un animal mâle qui aime : Paris, le bruit des haricots verts que l’on équeute, le Petit Robert, ouvrir une vieille armoire, French & Saunders, le champagne, ses cravates Burberry reprisées, le premier café de la journée, Les Nuls l'Emission, courir dans la neige comme un gamin, les raccourcis clavier, la compagnie des livres, Ella Fitzgerald, son araignée au plafond, l'étreinte d'un homme, l’autodérision, Wall-e, lézarder au soleil, les poncifs :)

lundi 4 novembre 2013

Ceci n'est pas une pièce jointe



« Laurent, gagnez la bataille contre la grisaille ! » 

Il y en a qui s’émerveillent devant un feu de cheminée qui crépite ou des nuages moutonnant au-dessus d’une mer étale par un soir d’automne. Pour ma part, qui ne rechigne pas à flatter son araignée au plafond, j’écarquille les mirettes devant un troupeau de pièces jointes (illustration ci-haut). Le site qui m’envoie ce mail m’interpelle par un : « Si vous avez des difficultés pour visualiser ce message, cliquez ici. » Oh mais non. Je ne clique pas, malheureux ! Je m’ébaubis, je contemple les pièces jointes qui n’ont pas pu se matérialiser, pauvres papillons restés chenilles. Je ne clique pas, je préfère le mystère, l’océan de possibles, l’œuvre d’art « Ceci n’est pas une pièce jointe. » Ceci est une invitation au voyage, que dis-je, au rêve d’une tripotée de pièces jointes rieuses broutant une page blanche. 
À part ça, je vais bien, merci.

1 commentaire:

  1. Tu as bien raison Lolo de ne pas cliquer, il y a tellement de margoulins qui souhaitent savoir ce que contient ta machine et t'inciter à installer "à ton insu" des renifleurs !

    RépondreSupprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?