Le blog d’un animal mâle qui aime : Paris, le bruit des haricots verts que l’on équeute, le Petit Robert, ouvrir une vieille armoire, French & Saunders, le champagne, ses cravates Burberry reprisées, le premier café de la journée, Les Nuls l'Emission, courir dans la neige comme un gamin, les raccourcis clavier, la compagnie des livres, Ella Fitzgerald, son araignée au plafond, l'étreinte d'un homme, l’autodérision, Wall-e, lézarder au soleil, les poncifs :)

dimanche 30 mars 2014

Allez viens...



Allez viens...

C'est un jour où la cliente demande à son amie sur le perron du bar-tabac de la rue Daguerre "Nadiaaaa tu es de quel signe ?" C'est un jour où il fait doux déjeuner en fin d'après-midi. Un croque-madame arrosé d'un verre de Tariquet. Une passante dit au vieux-monsieur-au-pigeon "C'est un samedi où il fait bon être en retard pour tout, n'est-ce pas ?" Le vieux-monsieur-au-pigeon raconte à ses voisins de tablée l'histoire du pigeon qu'il promène au bout d'une cage. Le couple à ses côtés le prend en photo lorsqu'il arrime la cage au guidon de son vélo. C'est un jour où il fait doux prendre un café au coin de chez soi. Respirer la nonchalance du quartier un samedi après-midi de mars. Où je croise Rodica von Buta qui dit de son accent chantant un peu de Roumanie "Allez viens !" dans une carte de vœux-vidéo (ci-haut), où je manque lui parler alors qu'elle grimpe dans un taxi après avoir pris congé de son voisin à trottinette (un autre, pas moi). Où l'apprentie conductrice réussit son créneau du premier coup, fière comme Artaban. Où la vendeuse de "Madame de" campée sur le seuil de sa boutique fume la cigarette de 16:47. La bouquinerie d'à côté pare sa vitrine de tulipes en papier, de coccinelles en chocolat. Les caisses en bois peint sur le trottoir offre au chaland Enid Blyton et son Oui-oui et la girafe rose. Un petit vent agite les fleurs de pissenlits éclos rue Daguerre. Allez viens ! Ouiiii, viens, on est bien !


17 commentaires:

  1. Hé hé... Tu sais que cette dame dans le film est une collègue de la bibliothèque qui est en train de se convertir professionnellement et passer de bibliothécaire à top model senior. Allez viens quoi!

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai hélas qu'un 01... ou une adresse mail! :-)

    RépondreSupprimer
  3. Et voilà toute sa filmographie, si ça t'intéresse : http://rodica.paleologue.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai ajouté le lien dans le billet :-) tu lui transmettras les hommages d'un voisin.

      Supprimer
  4. Le Théâtre côté coeur30 mars 2014 23:36

    Elle est géniale. Et avec un petit verrede Tariquet....on est bien. (Tariquet = synonyme de souvenirs du Festival d'Avignon pour moi)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le printemps se prête au Tariquet, n'est-il pas ? L'été aussi. Et l'automne. Et l'hiver.

      Supprimer
  5. Merveilleux billet et non moins merveilleuse Rodica von Buta. Te lire est toujours un moment de joie Laurent!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Si je parviens à éveiller un peu de joie, je suis joie ^^

      Supprimer
  6. ma première lecture matinale qui met en joie !
    karine b.

    RépondreSupprimer
  7. Moi je viens, oui. D'ailleurs je cours et je vole !!(si tu savais depuis combien de temps j'entends parler de cette femme et des récits concernants un de ses amoureux transis ! :-D)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne cours pas trop vite. Je n'ai pas eu vent de ces récits. Tu connais toi aussi cette dame ? Paris est petit.

      Supprimer
  8. Un petit instant contemplatif, délicieuse bulle de fraîcheur desfraisesque

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu te souviens quand Rodica te disait "Vous allez être gâtée" ?http://desfraisesetdelatendresse.blogspot.fr/2012/10/la-dame-le-style-le-beau-jour-un.html

      Supprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?