Quand la vie est trop courte pour râler ou s'acheter des fleurs demain, j'invite le lecteur à s'émerveiller des petites choses. Dans les sillons creusés par l'inattendu ou le hasard, je sème les graines d'un regard humain, parfois mordant, et compose régulièrement un bouquet de rencontres ou d'échanges piquants, insolites, simples.

mercredi

Les touches Z DTC ou le porte-tasse automatique



J'ai beaucoup ri lorsque mon homme m'a conté l'épisode « il n'y a qu'un mail qui m'aille ». Il me raconte régulièrement ses péripéties de maillon dans la chaîne informatique d'une compagnie que j'appellerai Nébuleuse. Les utilisateurs de ladite nébuleuse se brûlent régulièrement les ailes au lampadaire Informatique ou Internet et appellent mon homme pour chercher de l'aide ou pour chouiner. À propos de la souris qui bouge toute seule : il finit par comprendre, à distance, que l'utilisatrice tirait sans le savoir sur le fil de sa souris, et lui propose de l'alimenter en lui achetant du gruyère à la supérette d'en bas. À propos de l'ordinateur d'un éminent employé qui s'est pétrifié (l'employé ET son matériel) sur l'image d'un homme coincé dans un autre homme : l'éminence dit du bout des lèvres : "j'suis coincé", mon technicien de mari prend la main sur l'ordinateur et commente gentiment moqueur : "c'est ce que je vois". À propos des touches Z disparues de tous les claviers du bureau X, il apprend, vidéo à l'appui, que l'auteur du forfait n'est pas un plaisantin ou un fétichiste mais une pie qui avait niché là et ajoutait régulièrement à son butin une touche ici, une touche là. À propos de ceci ou de de cela. Pour un oui ou pour un non, il entend des "vous allez me remplacer la tablette sur le champ", des "vous ne savez pas à qui vous parlez", des je pète plus haut que mes fesses.

Aujourd'hui :
- Allô ?
- Comment puis-je vous aider, madame ?
- Le porte-tasse automatique de mon ordinateur est cassé.

Après l'avoir un peu cuisinée, il comprend que la dame ne plaisantait pas. Elle parlait du tiroir du lecteur CD qui, ouvert, lui servait à poser sa tasse de café.

Mise à jour : 16/07/2018
Dépannage téléphonique du lundi :
- Madame, pourriez-vous faire une capture d'écran de votre bureau et me l'envoyer ?
En guise de capture d'écran, elle lui fait parvenir une photo du bureau (Ikea et pas Fujitsu) où figurent, tout sourire, les deux collègues de la dame.


14 commentaires:

  1. bon, ça rassure, je ne suis pas toute seule à poser des questions idiotes,quoique je fasses beaucoup de progrès depuis ces 10 dernières années.....
    bisous ma poule

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas de questions idiotes, il n'y a d'idiotes que les questions sans réponses.
      Bisous itou :-*

      Supprimer
  2. La chute est sublime, si je puis dire ; le reste délicieux, comme toujours. Merci cher Monsieur Fraises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir ! J'étais bouche bée quand il m'a raconté l'anecdote du jour et me suis immédiatement dit : il faut que je l'écrive :)

      Supprimer
  3. Quelle bonne idée de porte tasse! On pourrait imaginer un ordi avec soucoupe et tire-bouchon (a colonne) intégré : le ComputÉpicure. Avec un design réfléchi, il pourrait y avoir des amateurs ��. Merci Laurent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a bien inventé le téléphone qui fait à la fois téléphone, navigateur web, réveil, chaîne hifi, calculatrice, agenda, appareil photo, gps etc.
      Et puis, si ça se trouve, la dame avait trouvé des applications à son ordinateur que nous ne soupçonnons même pas.
      Merci Véro pour l'idée du ComputÉpicure ^^

      Supprimer
  4. Le plus fascinant, c'est le degré de maîtrise dont ton homme et ses collègues doivent faire preuve au quotidien pour rester calmes, polis ou sérieux face à ces champions du monde ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Imagine quand le standard est saturé parce que la Nébuleuse n'a plus internet et que, étonnamment, les techniciens n'ont pas daigné prévenir d'une mise à jour (foireuse) la cellule dont fait partie mon informaticien de mari.

      Supprimer
  5. A la fin des années 80, la PME où je travaillais s'était équipée d'ordinateurs. Formation pour la secrétaire. A ma question sur le bon déroulement de ses cours, elle me répond, hésitante: le formateur est obsédé par la messe en latin. C'était après l'épisode des cathos intégristes qui s'étaient emparés de l'église Saint Nicolas du Chardonnet à Paris dans les années 70 et de Mgr Lefèvre qui avait fondé un séminaire à Ecône en Suisse.C'était alors un grand sujet d'actualité. Chaque fois fois qu'il était question d'icône sur l'écran, elle pensait curés en soutane et n'y comprenait plus rien. Mon plus grand fou rire au bureau! Pendant des années nous en avons ri. Olivier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Olivier pour cette truculente anecdote ! Sur le bureau des utilisateurs, des petits Jésus, mais pas les icônes qu'on croit ^^

      Supprimer
  6. Je ne suis pas sûre d'avoir tout pigé des problèmes des gens mais le porte tasse est ingénieux, en même temps pas étonnant qu'il ait cassé :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les gens ont des problèmes ^^ Si c'est une tasse en grès bien lourde, c'est sûr qu'au bout de quelques années de soutien, le porte-tasse a démissionné. :)

      Supprimer
  7. J'espère qu'il va garder la photo en souvenir !
    Mais on voit bien là l'importance du vocabulaire et du choix des mots ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça me fait penser que je n'ai pas vu ladite photo, je vais demander à la voir de ce pas ;-)

      Supprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?