Quand la vie est trop courte pour râler ou s'acheter des fleurs demain, j'invite le lecteur à s'émerveiller des petites choses. Dans les sillons creusés par l'inattendu ou le hasard, je sème les graines d'un regard humain, parfois mordant, et compose régulièrement un bouquet de rencontres ou d'échanges piquants, insolites, simples.

mardi

Les amoureux de la Plage des Catalans

Les amoureux de la Plage des Catalans 

J'enfourche mon vélo et m'en vais voir la mer. Quinze minutes montre en main pour atteindre la première plage, les Catalans. Je respire à pleins poumons et sans masque l'air du large, photographie un couple s'enlaçant, j'ai froid pour la dame qui va de long en large l'eau jusqu'aux cuisses nues. Je pousse un peu plus loin mon exploration. Tout au bout de la rue sans issue, Notre-Dame des Grâces, la mer encore, à perte de vue. J'embrasse l'immensité du regard. De gauche à droite, la Baie des Singes qui marque le commencement des Calanques, les Goudes, la Pointe Rouge, l'Escale Borély, la route de la Corniche, Malmousque où j'ai posé mon humeur rêveuse. En bas des petites marches, le spot rêvé pour l'apéro ou un plouf depuis les rochers de juin à octobre. Au large, l'Archipel du Frioul à vingt minutes de bateau toute l'année. Un promeneur me dit bonjour, deux dames me dépassent galettes de chaises molletonnées à la main, un couple crie coucou à l'ami qui les attend avec des bières en bas sur les rochers, un cycliste avec qui j'ai partagé mon avant-poste me dit c'est une belle journée puis au revoir monsieur. 


Au large, l'Archipel du Frioul et le Château d'If, vue depuis Malmousque

En bas des petites marches, Malmousque

j'ai froid pour la dame qui va de long en large l'eau jusqu'aux cuisses nues





13 commentaires:

  1. poétique,chaleureux,bienveillant ,what else...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Michel. Par les temps anxiogènes qui courent, un peu de chaleur, c'est bien utile 😉

      Supprimer
  2. Réponses
    1. C'est ce que je préfère à Marseille (qui a bien d'autres attraits). Quand la situation le permettra, viens donc, je serai ton guide, nous irons faire un plouf depuis les rochers.

      Supprimer
  3. Une si apaisante vue de Marseille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le moment était tellement délicieux que je ne pouvais pas ne pas le partager 😉 Merci de ta visite 😘

      Supprimer
  4. Muni de mon déambulateur, je ferai volontiers la promenade en ta compagnie, cher Laurent.
    Bises depuis Bruxelles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudrait équiper ton déambulateur de roulettes et l'arrimer à l'arrière de mon vélo et hop !
      Bises ensoleillées de Marseille 😘

      Supprimer
  5. Marseille cité maritime ...

    Merci pour ce texte. Si un jour tu vas du côté de l’Estaque de Guediguian n’hésites pas à nous livrer encore de la poésie de promenade

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Boris de ta visite. J'ai déjà été me promener du côté de l'Estaque, bien embourgeoisé, il faut l'avouer mais il reste un esprit, des bribes, une nostalgie.

      Supprimer
  6. Blaise Cendrars aussi l'aimait bien la plage des Catalan. J'ai oublié dans quel livre il en parle abondamment.

    RépondreSupprimer
  7. Réponses
    1. J'avais corrigé de moi-même 😉 J'ignorais la référence, je vais creuser le sujet, merci.

      Supprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?