Le blog d’un animal mâle qui aime : Paris, le bruit des haricots verts que l’on équeute, le Petit Robert, ouvrir une vieille armoire, French & Saunders, le champagne, ses cravates Burberry reprisées, le premier café de la journée, Les Nuls l'Emission, courir dans la neige comme un gamin, les raccourcis clavier, la compagnie des livres, Ella Fitzgerald, son araignée au plafond, l'étreinte d'un homme, l’autodérision, Wall-e, lézarder au soleil, les poncifs :)

samedi

Conte de fées défait et de la tendresse

 

Ce matin à 11h45, un garçon m'a envoyé un conte de fées. Il a pris des émoticônes, les a assemblés, me les a envoyés par SMS (illustration).

...

Ce court billet pour vous proposer de vous abonner à ce blog (si vous le n'êtes pas déjà) et/ou d'aimer la page Facebook. Je prépare en nez fée un billet exclusif (par e-mail) à l'attention de mes abonnés.

Tendrement,

Laurent

P.S. Droit de réponse de l'auteur à 20h38 et conte "défait" ci-après :



5 commentaires:

  1. Laurent, il y a t'il moyen d'avoir une traduction de ces informations ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut-il répondre aux commentaires SPAM ? ^^ Généralement je les supprime, mais vu le contexte, celui-ci est savoureux. Traduire des émoticônes... #bisous

      Supprimer
  2. Je m'élève en protestations ! Il faut sauvegarder les contes et non les défaire car quand ils sont beaux et biens, ils font de bons amis, si !

    RépondreSupprimer
  3. C'est sympa mais j'ai de petites réserves quant aux messages délivrés par ce biais la... les contes de fées défaits seraient comme les histoires d'amour...
    Je me souviens d'un mail de rupture; clair net et précis et sans dessins.

    RépondreSupprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?