Le blog d’un animal mâle qui aime : Paris, le bruit des haricots verts que l’on équeute, le Petit Robert, ouvrir une vieille armoire, French & Saunders, le champagne, ses cravates Burberry reprisées, le premier café de la journée, Les Nuls l'Emission, courir dans la neige comme un gamin, les raccourcis clavier, la compagnie des livres, Ella Fitzgerald, son araignée au plafond, l'étreinte d'un homme, l’autodérision, Wall-e, lézarder au soleil, les poncifs :)

mercredi

Elle croque des portraits dans le métro



Dans le métro, elle croque des portraits.
Je la vois.
Un jeune homme s'assied. Elle le dessine.
Je les vois.
Elle lève le regard, le baisse, le lève au gré des coups de crayon.
Elle le regarde.
Ils ne me voient pas.
Il descend du train. Elle descend et le suit.
Je descends et la suis. Je les suis.
Je ne suis pas dans ses croquis.
Ils sont dans les miens, dans mon esprit. Je les possède, ils ne le savent pas.
Après quoi court-il? Elle lui court après.
Elle le perd de vue. Je l'ai perdu.
Elle s'arrête, s'assied, ouvre son cahier, le regarde qui est parti.
Elle dessine les gens qu'on ne voit qu'une fois dans sa vie.
Ces gens, je les regarde qui lisent par-dessus l'épaule, qui pensent, se taisent.
Je regarde ce silence.
Elle écoute les traits de ses esquisses.
Ils sont à elle.
Ils m'échappent encore.


(Réédition du 25/03/07)

15 commentaires:

  1. Merci pour ce joli billet poétique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un bout de métro parisien dans tes yeux dans la Ville d'Hiver :-)
      As-tu vu l'heure de publication de ce billet ? Pur hasard.

      Supprimer
  2. ♫ "On le disait poète et il vivait peut-être
    un peu comme eux,
    des roses et des violettes fleurissaient dans sa tête
    et sachez que,
    il aimait les étoiles et cueillait leurs pétales..." ♫

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est beau. Qui a écrit ça ? Je vais demander à Google :-)

      Supprimer
    2. La chanson du vieux poète - Robert Miras lien : https://www.youtube.com/watch?v=G0b6D3Fu_8A&feature=youtu.be merci Fred :-)

      Supprimer
  3. J'aime bien vos billets. Ils nous feraient presque croire que le monde est beau.

    Le Page.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) Mais il est beau, ce monde. Si l'on considère le verre à moitié plein.

      Supprimer
  4. C'est joli, frais, vivifiant.
    Elle dessine des passants,
    Qu'elle mémorise en un instant.
    La portraitiste arrête le temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle fait ce dont on rêve tous parfois, arrêter le temps, oui.

      Supprimer
  5. Merci pour ce beau moment de poésie dans le métro... et au-delà.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci DF de votre visite et lecture avisée et au-delà :-)

      Supprimer
  6. Laurent,
    Une fois encore ravissement de te lire partager ces moments de banale intensité humaine.
    Une fois encore, merci pour ce partage...
    Ben

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une fois encore, merci Ben de ta fidélité. :-*

      Supprimer
  7. Réponses
    1. À très vite pour notre café-thé :-)

      Supprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?