Le blog d’un animal mâle qui aime : Paris, le bruit des haricots verts que l’on équeute, le Petit Robert, ouvrir une vieille armoire, French & Saunders, le champagne, ses cravates Burberry reprisées, le premier café de la journée, Les Nuls l'Emission, courir dans la neige comme un gamin, les raccourcis clavier, la compagnie des livres, Ella Fitzgerald, son araignée au plafond, l'étreinte d'un homme, l’autodérision, Wall-e, lézarder au soleil, les poncifs :)

mardi

Lost in Denfert-Rochereau

Mon panneau de signalisation préféré à Paris. Plusieurs exemplaires, Place Denfert-Rochereau, Paris 14e


J'ignore ce qu'ils ont fumé, les concepteurs de ce panneau de signalisation, mais c'était de la bonne. De la très bonne. Les huiles qui ont réfléchi, dessiné puis conçu ce machin. Ode à la contemplation, au voyage absurde, à la méditation. J'imagine la tête des bougres qui ont installé la chose. Le premier : tu comprends, toi, où il faut aller et par où ? Le deuxième : je ne sais pas, mais je sais où le planter ce panneau...

Et pendant ce temps, les Shadoks continuent de pomper...

17 commentaires:

  1. On dirait une crosse d'évêque punk post moderniste ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On dirait beaucoup de choses :)

      Supprimer
    2. Quelle rigolade!ça fait du bien!!!
      Je rigolerai moins quand je le verrai in situ... mais comme ce n'est pas aujourd'hui... je continue à rigoler
      Alma

      Supprimer
    3. Je t'assure qu'il fait de l'effet, ce panneau, la première fois que tu le vois. Je le vois souvent :)

      Supprimer
  2. c'est pourtant simple. quelque soit la rue que tu prends après la première intersection, tu as interdiction de tourner à gauche :o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bé oui, mais après la première intersection, si tu regardes bien, toutes les rues sont à droite !

      Supprimer
    2. PascalR a gagné. Trop de flèches tuent la compréhension.

      Supprimer
    3. Je ne dis pas autre chose :)

      Supprimer
  3. Ta photo a fait l'objet d'un débat dominical en pleine ibérie ! on a bien rigolé :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez eu la primeur. Et vous êtes donc promenés avec moi à Denfert.

      Supprimer
  4. C'est André Breton qui a pondu ce panneau ?

    RépondreSupprimer
  5. C'est un panneau du président, interdit d'aller à gauche !

    RépondreSupprimer
  6. ahhhhhhhhhh ! Paris sera toujours Paris....

    RépondreSupprimer
  7. Je n'avais jamais vu ce chef-d'oeuvre.
    Un vrai tableau surréaliste.
    Je suppose que personne n'y prête jamais garde. Sauf parfois un piéton égaré... :)

    RépondreSupprimer
  8. Devos aurait sans doute trouvé là de quoi écrire l'un de ses fameux sketchs.

    RépondreSupprimer
  9. En même temps, rien que le nom d'une station de métro suffit à m'angoisser, alors ce genre de panneau n'aide pas vraiment non plus ! (je reste à ma campagne, puisque c'est ça, je n'ai jamais croisé un truc pareil là-bas.);)

    RépondreSupprimer
  10. Rigolez, rigolez et continuez à payer les nazes qui ont eu 20 colloques et 18 réunion pour soumettre un avis à la commission qui a voté une étude de faisabilité etc.......

    RépondreSupprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?