Le blog d’un animal mâle qui aime : Paris, le bruit des haricots verts que l’on équeute, le Petit Robert, ouvrir une vieille armoire, French & Saunders, le champagne, ses cravates Burberry reprisées, le premier café de la journée, Les Nuls l'Emission, courir dans la neige comme un gamin, les raccourcis clavier, la compagnie des livres, Ella Fitzgerald, son araignée au plafond, l'étreinte d'un homme, l’autodérision, Wall-e, lézarder au soleil, les poncifs :)

mercredi

Eric l'échidné et les cronuts



@ Point Nepean National Park, Mornington Peninsula, Australie (09-09-2013)

J'ai

* rencontré un échidné un peu effrayé par un Parisien émerveillé (vidéo ci-haut). Les échidnés sont, avec les ornithorynques, les seuls mammifères ovipares - l'échidné pond généralement un seul œuf.

* croisé le regard ensommeillé d'un koala au Healesville Sanctuary. Y gambadaient diables de Tasmanie et émeus, mais séparément. Les wombats, quant à eux, ronflaient.

* tapoté le front d'un kangourou bien amical.

* laissé traverser au passage piétons un cygne noir quittant l'Albert Public Golf course.

* barboté à la belle étoile dans des sources chaudes au son des grenouilles-banjo (Limnodynastes dumeriliiespèce endémique d'Australie).

* escaladé trois quatre rochers sans les mains. "Attention où tu mets les mains, me dit-il, il peut y avoir des araignées ou des scorpions."

* cueilli des freesias sauvages d'un pas alerte. "Attention où tu mets les pieds, il y a sans doute des serpents partout." Quand on sait que la plupart des serpents vivant en Australie sont mortels, ça force à la prudence.

* dévoré un cronut ou dossant - croisement cocasse d'un croissant et d'un donut @ Movida Bakery, Melbourne.

* marché sur la tête, non parce qu'aux yeux des Européens le pays vit les pieds en l'air mais parce qu'un Australien m'a mis sens dessus dessous.

Et chaque jour je me suis pincé pour être certain que je ne rêvais pas.


11 commentaires:

  1. Voilà un billet qui fait chaud au cœur !
    Merci de partager joies et émotion, bonheur et vidéo!
    Sophie (des Grigris)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Sophie (et bisous)
      Le but de mon blog, tu le sais, est aussi de partager :)

      Supprimer
  2. Je suis tout ça avec mon sourire qui dit "je suis contente pour lui" mais comme j'ai deux ans, si tu me mets des nanimaux, alors là je fonds un peu plus :-D L'échidné est chou, et dis, dis, tu me ramènes un koala ? Enjoy, encore et toujours !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thanks.
      Tu ne veux pas plutôt un loriquet ? Ça prend moins de place.

      Supprimer
  3. chouette :-) heureuse pour toi !!! et c'est amical un kangourou?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. M'est avis que si tu es amical, y a peu de raison qu'il ne le soit pas. Et puis, celui-ci était un kangourou élevé en captivité, ça change beaucoup de choses.

      Supprimer
  4. Moralité : tu as le coeur battant tout le temps !
    Plein de bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le coeur battant = vivant. Ouf. Bises itou.

      Supprimer
  5. Tu tomberais amoureux... de ce pays que ça ne nous étonnerait pas outre mesure^^

    RépondreSupprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?