Quand la vie est trop courte pour râler ou s'acheter des fleurs demain, j'invite le lecteur à s'émerveiller des petites choses. Dans les sillons creusés par l'inattendu ou le hasard, je sème les graines d'un regard humain, parfois mordant, et compose régulièrement un bouquet de rencontres ou d'échanges piquants, insolites, simples.

mardi

Un mardi au soleil

 

À l'instar de Blanche Gardin qui dans son vrai-faux documentaire ne se nourrit plus que de lumière (et dépérit), j'absorbe le soleil et vous livre, comme promis, un billet superficiel et léger. Et foutraque. Par la photo qui l'illustre, je répondais à The Célinette qui me souhaitait par SMS une très belle journée. Sous le soleil, elle ne peut pas être complètement moche. Puis j'ai partagé le "bonjour. café." sur Twitter qui s'écharpait sur une polémique en carton. Une par jour, minimum. Je découvrais effaré ce cornichon sans masque qui se vantait face caméra d'avoir contracté le Covid en buvant dans le verre d'un copain. Mon mec m'apprit ensuite que des parents avaient donné le prénom Canard à leur enfant. Avant d'ajouter une pièce au juke-box, je creuse le sujet et lis qu'il y a une histoire touchante de transmission, que la famille subit les moqueries du pays. Les gens plus prompts à railler, se moquer, insulter qu'à tourner sept fois leur souris sur le tapis. Ceci dit, je me languis d'entendre Jean Castex chanter au JT de France 2 ce soir 😂

Et je repense à la très vieille dame à l'arrêt Paulette avec qui je papotais dans le bus :

— Il ne faut pas dire des méchancetés sur les gens. Il faut se mordre la langue plutôt que de dire du mal. Le mal, il sort de votre bouche et il abîme le monde. Il faut être bienveillant, et se mordre la langue quand on veut dire du mal, répète-t-elle en fixant sur moi ses yeux d'un bleu clair qui ont vu quatre-vingt-quinze ans de gens, d'histoires et de choses.

 

---

Vous avez cliqué sur les liens ?

4 commentaires:

  1. Oui, j'ai cliqué sur tous les liens 😉.

    En tout cas, je pense qu'on devrait encadrer les propos de Paulette et faire une plaque dans plusieurs villes de France et écrite en belles lettres dorées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les propos de Paulette ont été lus par 2196 personnes (ou bots) sur le précédent billet, c'est pas mal, mais ça vaut bien une piqûre de rappel. 😘

      Supprimer
  2. Moi aussi j'ai cliqué sur tous les liens et le dernier est le plus touchant: merci pour ce rappel des mots de "Paulette" tellement bienvenus en ce moment !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après ta visite ici, j'ai posté les mots de "Paulette" sur Twitter. Ses mots pleins de sagesse ne sont pas inutiles, loin s'en faut. Douce semaine à toi 😘

      Supprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?