Le blog d’un animal mâle qui aime : Paris, le bruit des haricots verts que l’on équeute, le Petit Robert, ouvrir une vieille armoire, French & Saunders, le champagne, ses cravates Burberry reprisées, le premier café de la journée, Les Nuls l'Emission, courir dans la neige comme un gamin, les raccourcis clavier, la compagnie des livres, Ella Fitzgerald, son araignée au plafond, l'étreinte d'un homme, l’autodérision, Wall-e, lézarder au soleil, les poncifs :)

vendredi

Lettre ouverte à ma factrice

Une rose pour ma factrice, rue Daguerre, Paris 14e

Chère factrice, 

Si par un heureux caprice vos sabots vous menaient jusque sur le seuil de cette porte, je vous saurais gré d'avoir l'extravagance de sonner chez notre gentille gardienne afin de lui remettre ce colis que j'attends désespérément. Je n'ignore pas que Colissimo vous tanne pour que vous glissiez dans nos boîtes aux lettres le maximum d'avis de passage et délivriez le moins de colis possible. Mais si vous daigniez vous rebeller et alléger votre baise-en-ville de ce volumineux paquet que j'espère, vous feriez un homme heureux.

Voyez comme le bonheur se niche dans les choses les plus minuscules. Dans les fleurs de pissenlit dont j'attends la floraison prochaine. Dans la panosse que ma gardienne - toujours elle - fait danser sur le couloir fuligineux. Dans les platitudes échangées avec mon voisin lunaire quand il évoque ses géraniums ou son palétuvier. Dans le carré de chocolat que la marmotte loge dans le papier aluminium. Dans mon regard lorsque tard ce soir revenant d'une longue journée de labeur comme la vôtre je trouverai sur le coin de ma boîte aux lettres le petit carré de carton vert griffonné par ma gardienne et signalant votre miraculeux passage.

J'aurai vous vous en doutez plus de plaisir à me rendre chez elle demain matin qu'à faire le pied de grue dans un de vos bureaux de poste. 

Bisous,
Laurent


-----
Lire mes autres déclarations d'amour à la bureaucratie française :

- L'Administration française et les Shadoks (Préfecture)
- Je vous demande de vous asseoir (RATP)
- J'ai reçu les plus plates excuses de Finaref (Partenaire officiel du surendettement des ménages)

Ce billet accroché à ma porte a été écrit avec des mots proposés par @Chrysantitane @Melissaika @Ladec04 @nicolasleplat @conversesgrises. Il est gentiment dédicacé à ma 2500e abonnée sur Twitter, @SylvieAebischer

12 commentaires:

  1. Oh... Mais c'est joli ! Et moi aussi j'aime beaucoup les raccourcis clavier (et courir dans la neige et plein d'autres trucs dans ta liste...) Signée, la 2500ème

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. BIENVENUE par ici. Faites comme chez vous. ^^

      Supprimer
  2. y'a -ty encore quelques fraises à ta fenêtre ? comment ta factrice peut-elle te résister !!
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si elle joue à cache-cache avec ma boîte aux lettres et ne se présente pas chez moi quand je suis là, et pour dire que je ne suis pas là quand je suis là, elle n'est pas prête de me voir et donc succomber à mon charme. Pour ce qui est du fraisier, il n'a hélas pas résisté à l'hiver :( -bisous-

      Supprimer
  3. "bougez avec la poste !"... c'est dans la boîte... Bienvenue dans cette administration de timbrée... :-) Laurent F.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour mémoire la publicité avec la patte Jean-Paul Goude : https://youtu.be/XTE1jweG3mc Pour ce qui est du colis, je crois entendre ma gardienne frapper à ma porte...

      Supprimer
  4. Très joli billet !
    Je crois savoir que les plates formes de courrier sont en cours de suppression et que les facteurs vont réintégrer les bureaux de poste.
    J'ai eu un souci il y a quelques temps ...réclamations, patin-couffin ...Un clac avec un préposé ...Mais un autre a pris les choses en main, m'a donné tous les renseignements nécessaires à mes démarches, avec courtoisie et dévouement : mon problème s'est réglé.
    J'ai constaté que la préposée désagréable avait changé de Bureau !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mazette, quelle nouvelle ! Et que va-t-on faire de ces plateformes ?
      Pour ce qui est de ta courtoise préposée, j'avoue que la mienne, à côté, s'est mise en quatre pour solutionner les incompétences du 3639.

      Supprimer
    2. Chez nous la plateforme vient d'ouvrir !(avec beaucoup de difficultés et de grèves sur le tas!) Depuis,on ne me porte mon courrier que tous les 2 jours...

      Supprimer
    3. Je pense que nous connaissons la fin de l'âge d'or du service public. Avec ses atouts et ses inconvénients, aussi. Ma préposée m'a avoué que le terme "service public" était hélas devenu un gros mot...

      Supprimer
  5. Cher Laurent,

    Merci pour ces beaux mots qui font honneur à la langue française. Il n'y a pas d'heure pour l'inspiration ! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut remercier les twittos qui me les ont proposés. Je n'ai pas placé cancoillotte dans ce texte mais dans mes fusilli :)

      Supprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?