Quand la vie est trop courte pour râler ou s'acheter des fleurs demain, j'invite le lecteur à s'émerveiller des petites choses. Dans les sillons creusés par l'inattendu ou le hasard, je sème les graines d'un regard humain, parfois mordant, et compose régulièrement un bouquet de rencontres ou d'échanges piquants, insolites, simples. (Blog garanti sans écriture inclusive)

dimanche

Dans le métro (1)



C'est mars, c'est encore frais. On croit au printemps. On croit même à l'été. Et puis le froid refait surface. Le manteau de laine gris anthracite recouvre un pull fatigué. La tête inclinée donne le portrait d'une âme bercée par le branlement du métro ligne 4. Et par la musique que ses écouteurs lui déversent dans les oreilles. Un sourire éclaire un visage aux traits détendus. Ses yeux sont clos. Ses doigts caressent insensiblement son sac en daim. Rythme-t-elle la chanson ou le songe qui l'effleure ? Je n'ai pas le temps d'imaginer une réponse qu'elle entrouvre les paupières et fixe sur moi son regard ensommeillé. Deux petites secondes où nous échangeons un sourire. Elle clôt de nouveau les paupières. Je regagne ma lecture, riche de la tendresse que j'ai surprise dans ses yeux.

 

3 commentaires:

  1. Très beau billet Laurent! Je te fais des compliments. J'ai trouvé finalement un bon moment pour m'adonner à la lecture de tes derniers articles et je les ai trouvé tous, comme d'habitude sur ton blog, très agréables. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  2. je suis amoureuse de tes mots...<3<3<3

    RépondreSupprimer
  3. en lisant ce joli billet je me dis que je devrais penser à sourire aux inconnus plus souvent.

    RépondreSupprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?