Le blog d’un animal mâle qui aime : Paris, le bruit des haricots verts que l’on équeute, le Petit Robert, ouvrir une vieille armoire, French & Saunders, le champagne, ses cravates Burberry reprisées, le premier café de la journée, Les Nuls l'Emission, courir dans la neige comme un gamin, les raccourcis clavier, la compagnie des livres, Ella Fitzgerald, son araignée au plafond, l'étreinte d'un homme, l’autodérision, Wall-e, lézarder au soleil, les poncifs :)

mercredi

Fais-moi un câlin - j'aime (2)



Après mon j'aime (1) (en juin 2009, voyez comme je suis constant), voici un autre billet paresseux.

J'aime :

Mon auto-cuiseur qui sort d'une longue convalescence
La lecture aléatoire de mon iTunes me jouant successivement Britney Spears, Angela Gheorghiu, Sufjan Stevens, Scott Matthews ou Jacques Higelin
Mes slips AussieBum
Ma partenaire de tango argentin qui me murmure : « Tu as mauvaise haleine. »
Guetter les premières racines d'une plante tout juste bouturée
Donner des formes aux nuages
La mauvaise foi des journalistes qui invoquent le manque de temps pour justifier leurs coquilles et fautes récurrentes
Catpower
Dire bravo en pensant au sketch de JM Ribes dans Théâtre sans animaux
Porter des couleurs ou des carreaux
Les Chroniques d'Alexandre Vialatte
Mon tweet du 12 septembre
Mon prof de tango argentin qui, me montrant un pas, me demande (devant tout le monde) : « Fais-moi un câlin. Mieux que ça. »
Me caresser la barbe pour me donner un air songeur (ou soucieux, c'est selon)
Jouer à cache-cache avec mes nièces et gagner
La boulangère qui éternue dans sa manche de chemise avant de me servir mon pain aux raisins.
Apprendre que le Château de Bridoire a été sauvé de la ruine (amis périgourdins, détails ici pour les Journées du Patrimoine)
Surprendre la dame qui crache depuis sa fenêtre de la rue Daguerre
Frotter mon parquet à quatre pattes en chantant avec Cyndi Lauper
Percuter un poteau dans la rue et dire « Pardon monsieur »
Patricia & Colette (illustration) - Théâtre du Petit Gymnase, lundi 10 octobre à 21h30 (réservation : 01 42 46 79 79)

 

12 commentaires:

  1. C'est chouette d'aimer tout cela, ça donne le sourire...
    Belle journée

    RépondreSupprimer
  2. Je me souviens, un des premiers mots de mon grand fils était "camion poubelle" pas vraiment dit comme ça mais c'était ça !

    RépondreSupprimer
  3. Comme Corto. Veux savoir. Sinon, on va encore imaginer des choses...
    Un + pour le murmure de la partenaire de tango... ;)

    RépondreSupprimer
  4. Cool, je me montre aussi très polie avec les poteaux ^^

    RépondreSupprimer
  5. MHF : Tout l'amour d'un fils dans ses premiers mots ;-) Très belle journée à toi aussi.
    Corto74 et Nicolas B. : Au risque de vous décevoir, ça n'est pas une de mes lubies nocturnes mais une chanteuse anglo-saxonne (lien). Pour les cinéphiles, elle apparaît dans le film My Blueberry Nights de Wong Kar-wai, où l'on peut entendre des extraits de son très bel album The Greatest.
    Kielut : Je me sens moins seul. Je pratique parfois la même politesse auprès des arbres.

    RépondreSupprimer
  6. poésie et rêve, quand tu nous tiens.... bisous des 2 vieillards...

    RépondreSupprimer
  7. C'est pas forcément maman le premier mot mais sûrement pas plateforme pétrolière !
    Rien à vois mais j'attendais ma new CB pour enfin m'ouvrir un compte Paypal... j'y pense vite :)

    RépondreSupprimer
  8. Très sympa cette idée de liste. J'aime !

    RépondreSupprimer
  9. Nekkonezumi : J'en ferai d'autres, donc. :-)
    Bout'Fil : J'en connais des bien bien bien plus vieux, tu sais. Bon dimanche !
    Carole Nipette : Oh merci. Je trinquerai à ta santé entre 2 prises.
    Orfeenix : Oh pardon, Madame.
    Gonzague avec 3 a : Merci. Bienvenue chez moi. Une p'tite poire, des ca'huètes ?

    RépondreSupprimer

Un commentaire, ce peut être un coucou, une amabilité, un point de vue divergent, un trait d'esprit, un signe de votre passage.

Pour celles et ceux qui n'osent pas (je ne mords pas) ou n'y parviennent pas, c'est tout simple :

1) Tapotez votre bonjour dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Sous Choisir une identité, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudonyme ou si vous êtes timide le nom de votre cousine) après l'intitulé Nom
4) L'URL ne désigne pas l'Uto-Rhino-Laryngologie mais bien le lien d'un blog ou de n'importe quoi d'autre que vous jugerez bon d'accrocher à votre identité, la page Wikipedia de Sheila par exemple ; ou rien.
5) Cliquez sur Publier commentaire

Et le tour est joué. Elle est pas belle, la vie ?